Le retour de Sergio Ramos encore différé

PSG Sergio Ramos 0821
Getty
Le PSG vient de faire savoir que Sergio Ramos va continuer à s’entrainer à l’écart pendant au moins 10 jours supplémentaires.

Pour voir Sergio Ramos enfiler la tunique du PSG et disputer un match avec il va encore falloir attendre. Et pas qu’un peu. Pas encore au point physiquement alors qu’il se remet d’une blessure au mollet, l’Andalou va poursuivre ses entrainements individuels pendant 10 jours minimum.

Il ratera le Classico contre l’OM

C’est le club francilien qui a communiqué la nouvelle ce jeudi à travers un point médical : « Sergio Ramos va continuer les entraînements individualisés sous contrôle des staff médical et performance encore 10 jours dans l’objectif du retour à l’entraînement collectif. »

En plus du match contre Angers, programmé vendredi, le champion du monde 2010 doit donc faire une croix sur le duel aller face à Leipzig en Ligue des Champions (19 octobre), mais aussi et surtout le Classico tant attendu face à l’OM (24 octobre).

L'article continue ci-dessous

Après le choc face aux Olympiens, le PSG disputera trois autres parties avant la trêve internationale du mois de novembre : Lille (29 octobre), Leipzig (3 novembre) et Bordeaux (6 novembre). Il n’est pas acquis du tout que Ramos soit opérationnel pour ces empoignades vu que dans le meilleur des cas il n’aura que quelques séances collectives dans les jambes.

Pochettino ne s’inquiète pas pour Ramos

Dans un entretien accordé à El Partidazo Cope, Mauricio Pochettino, le coach parisien, a donné des nouvelles de son transfuge espagnol : « Malheureusement, Ramos n'a pas encore commencé à s'entraîner avec le groupe, mais il est proche, assure l’Argentin. J'espère que ce sera le plus tôt possible. Nous sommes satisfaits de sa progression ». Questionné aussi sur l’état d’esprit du joueur, il s’est voulu rassurant : « C'est un grand champion. Qui peut douter de sa qualité de compétiteur et de son talent de footballeur ? La situation ne l’amuse pas mais il est fort. J'espère qu’il pourra revenir en équipe nationale. Dans sa meilleure version et dans sa meilleure forme, il ne fait aucun doute qu'il est l'un des meilleurs défenseurs centraux du monde. »

Pour rappel, le dernier match de la légende espagnole remonte au 5 mai à l’occasion de la demi-finale retour de la Ligue des Champions contre Chelsea.

Fermer