Le recrutement des jeunes, une base à deux étages pour Leipzig et Monaco

Commentaires()
Getty
Concurrents pour la première fois sur le terrain mercredi en Ligue des champions (20h45), le RB Leipzig et l'AS Monaco le sont aussi en coulisses.

C'est un match inédit. Une rencontre entre deux clubs qui ne se sont encore jamais affrontés. Pourtant, le RB Leipzig et l'AS Monaco se connaissent bien. L'un comme l'autre présentent des modèles de développement similaires avec le recrutement de jeunes joueurs prometteurs comme base à deux étages. Ainsi, les deux formations ont fait des "jeunes pépites" leur terrain de chasse privilégié avec d'un côté les jeunes à moindre coûts recrutés grâce à un gros niveau de scouting, et de l'autre ceux pour lesquels ils mettent la main au portefeuille, à l'image de l'AS Monaco cet été pour Youri Tielemans (25 millions d'euros, ancien milieu d'Anderlecht) ou Keita Baldé (30 M€, ex-attaquant de la Lazio Rome).

Klopp déjà sous le charme de Keita

L'article continue ci-dessous

Depuis quelques temps, les réseaux se bousculent un petit peu. Ainsi, le club allemand est venu piocher en France pas plus tard que cet été en allant chercher Jean-Kévin Augustin à Paris pour 13 millions d'euros. Son entraîneur Ralph Hasenhüttl l'a déjà couvert d'éloges. "Il a montré qu'il nous rendait meilleurs", disait-il après le premier coup d'éclat de l'ancien Parisien, passeur décisif à deux reprises le 27 août contre Fribourg (4-1). Parmi les jeunes pousses de Leipzig, les "Frenchies" ont la cote. Outre "JK" et le Guinéen Naby Keita, recruté à Istres et qui rejoindra Liverpool l'été prochain (52 M€), l'ancien Sochalien Ibrahima Konaté et l'ex-Valenciennois Dayot Upamecano, 18 ans, composent aussi l'effectif.

Salzbourg vs Bruges : un club satellite partout

Dans le cas de Dayot Upamecano, la donne est légèrement différente. Le défenseur central de l'équipe de France U20 n'est pas arrivé directement de Valenciennes. Il est d'abord passé par le Red Bull Salzbourg. Le club satellite du RB Leipzig qui appartient au même groupe : Red Bull. "Le RB Leipzig est un club ambitieux, qui me convient parfaitement, nous confiait l'intéressé en avril dernier, quatre mois seulement après son arrivée à Leipzig. Je me retrouve aussi dans la philosophie du club." Une philosophie proche de celle de l'ASM qui peut également compter sur un club satellite même si contrairement au Red Bull Salzbourg, le Cercle Bruges, racheté en mai dernier, n'évolue pour l'instant qu'en D2 belge.

Plusieurs monégasques (Cardona, Nardi, Mexique, Gaspar...) ont ainsi été prêtés au Cercle Bruges. Des mouvements effectués dans une logique de "développement sportif à travers la politique de jeunes talents en devenir", comme pouvait l'indiquer le communiqué publié après le rachat du club. Au-delà du match de Ligue des champions entre Leipzig et Monaco, il sera donc intéressant de jeter un cœil à la rencontre de Youth League qui se déroulera un peu plus tôt, en Allemagne. Le tournoi opposant les U19 des meilleurs clubs européens permettra ainsi à Leipzig et l'ASM de confronter en compétition leur potentiel chez les jeunes. Un rendez-vous en guise de mise en bouche avant celui des grands.

Fermer