News Résultats en direct
Villarreal

Le carnet du scout, épisode 11 : Samuel Chukwueze, la nouvelle perle du sous-marin jaune

13:05 UTC+1 17/01/2019
Samuel Chukwueze - Villarreal
Chaque semaine, Goal vous propose de découvrir un jeune talent. Au cœur d'une saison délicate, Villarreal peut compter sur sa révélation nigérianne.

En grande difficulté cette saison en Liga avec une bien triste 19e place à l'issue de la phase aller, Villarreal peut tout de même compter sur de légères réjouissances. Le sous-marin jaune a d'abord vu Santi Cazorla retrouver une forme physique correcte après presque deux ans sans jouer à Arsenal, il a aussi pu compter sur l'avènement d'un jeune joueur repéré au Nigeria en août 2017. Samuel Chukwueze, 19 ans, est devenu titulaire sur les dernières sorties du club espagnol, montrant une certaine audace malgré son jeune âge (19 ans) et sa découverte du championnat espagnol. Une bonne pioche supplémentaire pour ue formation habituée aux bons coups grâce à sa cellule de recrutement reconnue à l'échelle mondiale.


Son parcours : il quitte son pays à l'âge de 18 ans


Le monde a découvert son talent lors de la Coupe du Monde U17 organisée au Chili en 2015. Au sein d'une génération talentueuse avec un collectif homogène, Samuel Chukwueze s'intègre parfaitement et parvient à faire mal dans son couloir aux défenseurs adverses. Si son coéquipier Victor Osimhen fracasse tout lors de cette compétition avec dix buts, il se distingue par sa capacité à réaliser des différences et participe activement au cinquième sacre du Nigéria dans ce tournoi.

Logiquement, des recruteurs européens se positionnent sur lui avec la volonté de le recruter au plus vite auprès de son club formateur, le Diamond Football Academy, qui l'avait fait venir à l'âge de 13 ans. Si Arsenal et Porto ont tenté de le prendre, c'est bien Villarreal qui a raflé la mise à l'été 2017 pour 500 000 euros. Au sein du sous-marin jaune, Chukwueze intègre d'abord la réserve du club en disputant 11 matches (deux buts, une passe décisive). Javier Calleja, limogé depuis, finit par lui donner sa chance en équipe première. En pleine bourre, l'ailier nigérian vient d'enchaîneur neuf titularisations de suite en Liga.


Ses qualités : un pur dribbleur à l'instinct


Surnommé "Robben Jr" par certains de ses coéquipiers et éducateurs, Samuel Chukwueze mise sur les mêmes caractéristiques que le vétéran néerlandais pour se distinguer sur les terrains. À l'aise en un contre un, le natif de Ikwuano aime le dribble et la sensation d'éliminer son vis-à-vis. L'un de ses points forts réside aussi dans sa faculté à tenter sa chance, notamment de loin. Certains jeunes joueurs se montrent timides lors de leurs premières apparitions en professionnel, ce n'est pas l'ADN du néo-international nigérian.


Son avenir : un premier pas chez les Super Eagles


Alors qu'il était interrogé sur les joueurs suivis attentivement par son staff pour incarner le futur de l'équipe nationale, Gernot Rohr a reconnu que Samuel Chukwueze était bien dans ses petits papiers. "J'ai regardé Samuel à la télévision. Il a réalisé une performance intéressante contre Barcelone (le 2 décembre dernier, défaite 2-0). Il a également un très bon pied gauche, il montre qu'il est rapide, et possède un centre de gravité bas qui lui donne de l’équilibre." Une belle description de la part de l'homme fort des Super Eagles depuis août 2016.

Il était donc logique que l'ailier de 19 ans se voit offrir une première sélection. C'était le 20 novembre dernier, contre l'Ouganda lors d'un match amical. Il a disputé une mi-temps avant de céder sa place. Clin d'œil du destin, le joueur de Villarreal a porté pour la première fois le maillot de l'équipe nationale en même temps que Victor Osimhen, son coéquipier lors du mondial U17 au Chili. À travers ce duo plein d'insousiance, le Nigeria peut fonder de beaux espoirs pour son futur.