News Résultats en direct
Argentine

La vie sans Messi de l'Argentine contre l'Italie

09:23 UTC+1 24/03/2018
Lionel Messi Argentina
Sans Messi, Sampaoli a eu l'occasion de montrer comment il pouvait le remplacer contre l'Italie. Voici les conclusions d'une vie sans le numéro 10.

L'inconfort musculaire de Messi a donné l'occasion à l'Argentine de voir s'il y a une vie sans Messi. Un joueur capable d'exercer le rôle de Messi dans l'équipe n'a encore été inventé. Il n'existe pas à Barcelone, ni dans l'équipe nationale argentine. Contre l'Italie éliminée pour la coupe du monde, le défi de plusieurs joueurs était de convaincre le sélectionneur; le défi de Sampaoli, de convaincre son équipe et lui-même, de réinventer son esprit.

La première conclusion est que l'Argentine sans Messi est entre les mains du hasard. La responsabilité du natif de Rosario est absolue. Son influence sur ceux qui l'entourent et y font face est décisive. Le monopole des idées lui appartient. Comme Mascherano l'a déjà dit, c'est le propriétaire de ce jeu.

L'Italie, sans être supérieure en possession ou préparation, méritait - au moins - un but.

Sampaoli s'est affirmé: l'Argentine n'a pas spéculé. Elle a commencé sans protagonisme et en donnant un contrôle relatif à son adversaire en première période.

C'était Dybala - hors de la liste - qui était peut-être le plus approprié pour dissimuler l'absence de Messi. Son "anarchie" est précisément ce qui le rend imprévisible quand il faut briser la monotonie. "Nous verrons sur cette tournée si quelqu'un est meilleur que lui", a expliqué le sélectionneur hier.

Ce quelqu'un, pas exactement anarchique mais non moins précieux, dans la tête de l'entraîneur, a plusieurs noms : Lanzini, Lo Celso, Banega. Parmi eux, ils ont construit le meilleur de l'équipe nationale dans la dernière partie du match, avec l'Italie divisée et soumise.

Le résultat favorable contribue à une évaluation positive de ce qui a été proposé.

"Si Messi est bien, ce sera plus son équipe que la mienne", a prévenu Sampaoli. Hier, Messi était absent: c'était l'équipe de Sampaoli?