La section Esports du PSG accueille un nouveau sponsor en Asie

Commentaires()
PSG
La boisson énergisante Monster Energy devient le premier partenaire de l'équipe esports PSG Dota 2 en Asie. Le club poursuit son expansion.

Le développement de la marque PSG en Asie continue son chemin. En effet, le club francilien vient d'annoncer que Monster Energy, la boisson énergisante, a signé un partenariat d’un an avec le PSG. Leur logo apparaitra désormais sur les maillots qu’arboreront les joueurs DOTA 2, jeu vidéo très en vogue du côté de la Chine et du sud-est asiatique.

Les quatre chinois et le Malaisien qui composent l’équipe parisienne font office de favoris pour remporter le championnat international de Vancouver, qui se déroulera du 20 au 25 août prochain au Canada. Le cash prize de 25 millions de dollars ainsi que les 4 millions et demi en moyenne de viewers témoignent de l’engouement du jeu.

Fabien Allègre, Directeur du Merchandising et de la diversification du Paris Saint-Germain, se félicite de cette collaboration : "Au sein de la famille PSG esports et de partager cette aventure pionnière que le Paris Saint-Germain a entamé il y a presque deux ans. Ensemble, nous allons travailler à faire rayonner nos marques respectives auprès des jeunes en Chine et à travers le monde". Tandis que la marque américaine explique sa motivation : "Nous aimons travailler avec des marques "cool" qui ont un impact global. Le Paris Saint-Germain fait sans aucun doute partie de ce type de marque, avec qui nous avons désormais hâte de collaborer. Leur rapprochement avec l’équipe chinoise LGD gaming, une des meilleures équipes au monde sur Dota 2, nous amène à penser que l’association PSG.LGD et Monster Energy peut faire des étincelles".

L'article continue ci-dessous

Dans tous les cas, cette association fait partie de la stratégie de développement du Paris Saint-Germain dans cette partie du monde. Sébastien Wasels, directeur du bureau de Singapour, l’avait évoqué lors d’une interview accordée à Goal.

Durant la tournée dans la cité-Etat, le club avait organisé le premier esports challenge avec des joueurs parisiens, Daxe et Mannika, qui avaient affronté les champions régionaux et locaux. L’Asie n’a pas fini d’entendre parler de Paris en matière d’esports.

esports PSGCrédit photo : PSG

Fermer