News Résultats en direct
Bayern Munich

La victoire en Russie, son retour au Bayern, le départ de Vidal... Corentin Tolisso se confie

17:48 UTC+2 16/08/2018
TOLISSO
De retour au Bayern après son titre de Champion du Monde remporté en Russie, Corentin Tolisso s'est confié en conférence de presse, ce mercredi.

De retour au Bayern après son titre de Champion du Monde remporté en Russie, Corentin Tolisso est un homme heureux. Mais malgré cela, à l'aube d'une nouvelle saison éprouvante, impossible d'échapper à certaines obligations, et l'exercice de la conférence de presse en est un. Ce mercredi, le numéro 24 bavarois s'y est donc plié, revenant notamment sur son été, ainsi que sur la saison à venir. "Nous sommes la meilleure équipe du monde et je fais partie de cette équipe. J'ai joué quelques matches à la Coupe du monde, également en finale. J'ai rejoint le Bayern Munich en tant que joueur inconnu l'été dernier et maintenant je suis champion d'Allemagne et champion du monde, cela change évidemment beaucoup", s'est d'abord félicité le joueur formé à l'Olympique Lyonnais.

Un changement de statut éclair, qu'il faudra toutefois entretenir pour définitivement convaincre le nouvel entraîneur bavarois arrivé cet été, en la personne de Niko Kovac. Même si pour Corentin Tolisso, les premiers contacts semblent positifs. "Mon impression est très bonne, son équipe nous a battu dans la finale de la coupe. Je n’ai pas encore beaucoup d’expérience avec lui, mais j’ai demandé à Franck et Kingsley et ils ont dit que l’entraînement sous ses ordres était très intense. Mais c'est comme ça que ça doit être", a ainsi confié le tricolore ce jeudi en conférence de presse. 

Corentin Tolisso veut imiter son ancien partenaire Arturo Vidal

Revenu de ses vacances parmi les derniers du club allemand, victoire en Coupe du Monde oblige, Corentin Tolisso retrouve en tout cas un milieu de terrain moins compétitif que l'an dernier, ce qui pourrait asseoir un peu plus son statut de titulaire dans l'entrejeu du champion d'Allemagne. En effet, le Chilien Arturo Vidal s'est par exemple engagé en faveur du FC Barcelone, lui qui était un modèle pour le jeune joueur de 24 ans. "Il est difficile de perdre un très bon joueur. Quand j'étais plus jeune, il jouait déjà à la Juventus. Je voulais jouer comme lui. J'ai beaucoup copié de lui. Quand je suis arrivé au Bayern, il est devenu mon concurrent. Je l'ai toujours regardé. Je voudrais développer quelque chose de similaire", a ensuite ajouté le joueur du Bayern. 

Enfin, celui qui était sur le toit du monde le 15 juillet dernier, a répondu en toute franchise aux rumeurs évoquant une possible arrivée de son coéquipier en sélection Benjamin Pavard, devenu un peu malgré lui l'une des attractions de l'été suite à son but sublime inscrit face à l'Argentine en huitièmes de finale. "Honnêtement, nous avons fait des blagues sur les rumeurs. Je ne sais pas s'il viendra ou pas. Il n'a rien révélé", a révélé le Français, tout sourire.