News Résultats en direct
Coupe du monde

La presse belge aux anges, les médias brésiliens en enfer

11:27 UTC+2 07/07/2018
Neymar Brazil 2018
L'élimination du Brésil du Mondial au stade des quarts de finale face à la Belgique a laissé des traces d'encre dans les médias des deux pays.

La presse brésilienne s'est reveillée ce samedi matin avec la gueule de bois à l'image de tout un peuple qui a vécu une grosse désillusion. En Belgique, c'est bien sûr l'inverse avec des médias au paradis depuis que les Diables Rouges ont envoyé la Séleçao en enfer.

Le journal Le Soir a choisi de titrer "C'est le Brésil", estimant que c'est la Belgique qui a été la véritable équipe sud-américaine lors du duel de vendredi soir. Le journal promet 9 pages spéciales sur l'évènement : "Chapeau bas. Et merci pour l'émotion".

Le journal l'Avenir en perd son latin avec la Une "Ils l'ont fait, bordel !" :"Ils vont savourer. Parce que battre le Brésil est le rêve de tous les footballeurs du monde entier. Parce que c'est le plus beau chef-d'oeuvre de leur carrière", peut-on y lire. Alors que la DH aussi en perd ses mots avec un retentissant "BRAVO BRAVO BRAVO BRAVO".

Au Brésil, c'est la soupe à la grimace

"Le trio De Bruyne, Hazard et Lukaku a détruit la Seleçao en 45 minutes", a écrit Globo. Car au Brésil et on peut bien l'imaginer, c'est la morosité qui a pris le dessus après cette élimination précice au vu des ambitions affichées en début de tournoi.

Estado de S. Paulo, quotidien généraliste, regrette site le "Blackout" général du Brésil en première période dans son édition électronique. Le quotidien généraliste Folha de S. Paulo évoque pour sa part les heures les plus sombres du football brésilien. "La défaite aurait pu être plus sévère et commençait à ressembler au 7-1", score de la défaite honteuse contre l'Allemagne en demi-finale du Mondial 2014.