La French Connection : Samuel Kalu, le nomade nigérian déjà comme chez lui en Ligue 1

Le jeune ailier est l'un des étrangers qui s'exporte le mieux dans ce championnat, la Ligue des talents.

Au bout de seulement deux mois de compétition, l'on peut déjà dire, sans trop prendre de risques, que Bordeaux a fait le bon choix en pariant sur Samuel Kalu. Ce dernier est devenu un élément régulier de la formation girondine, et il a aussi réussi à se faire une place au sein de la sélection nigériane. Des débuts internationaux effectués au début du mois de septembre dernier contre Seychelles. Il y a offert une passe décisive, ainsi qu'un flot de promesses pour le futur. 

Les Super League rejouent les qualifications ce mois-ci avec une double confrontation importante contre la Libye, et Gernor Rohr a logiquement rappellé sa nouvellé étoile montante. Le contraire aurait été d'ailleurs une vraie surprise, surtout quand on sait les liens qui existent entre le technicien franco-allemand et les Marine et Blanc.

Kalu connait actuellement la meilleure période sa carrière. Une carrière qui l'a vu partir de très loin et aussi énormément bourlinguer avant de débarquer dans un championnat plus en adéquation avec son talent. Il a effectué ses débuts pros à la Golden Boot Academy, avant de filer en Slovaquie du côté de Trencin puis en Belgique avec une expérience connue à La Gantoise.

Samuel Kalu Gent 17042017

"Je m'adapte partout où je vais", a précédemment assuré Kalu, et la réussite qu'il connait tend à confirmer ces propos.

C'est contre un montant de 8M€ que Bordeaux a réussi à enrôler ce milieu offensif durant l'été dernier. Avant ce transfert, Kalu avait effectué une cinquantaine d'apparitions avec La Gantoise. Des matches durant lesquels il s'est beaucoup distingué, au point de convaincre donc les dirigeants aquitains d'en faire le successeur de Malcom, le virtuose brésilien qui a rejoint le Barça en juillet dernier après avoir offert beaucoup de joie aux supporters girondins.

"Je suis content qu'il ait signé à Bordeaux, s'est réjoui Rohr en aout dernier. Je crois qu'il va leur apporter de la percussion sur les flancs parce qu'il aime jouer dans les espaces. Face à des équipes qui aiment défendre haut, je pense qu'il peut aider à trouver les solutions".

Les statistiques du prodige nigérian durant l'exercice 2017/18 ont été des plus séduisantes, vu qu'il a marqué à six reprises et aussi offert sept passes décisives. Le tout en 24 matches de championnat joués.

"Il a un profil très intéressant, avec beaucoup de vitesse et de la qualité technique", avait lâché le président bordelais Stéphane Martin au moment de la présentation du joueur à la presse, livrant ainsi les principales raisons qui l'ont poussé à le faire signer. 

Samuel Kalu

Aujourd'hui, l'espoir, à la fois du club et du joueur, c'est que le nouveau numéro 10 des Girondins puisse imiter Malcom et s'illustrer au Matmut Atlantique de la même manière que l'a fait l'international auriverde.

"La Ligue 1 est un autre palier", a souligné le joueur au moment de sa signature du contrat. Un engagement qui s'est fait le 6 aout dernier et depuis il a pris part à sept rencontres de championnat, avec un bilan statistique plutôt maigre : un but et une passe décisive. Malgré cette modeste rentabilité, le coach Eric Bedouet a loué son importance. Et il le considère comme un futur grand, et c'est aussi le cas au Nigeria, où on prie pour que Kalu fasse oublier Victor Moses, lequel a pris sa retraite internationale il y a de cela quelques semaines. 

"Pour un avant-centre, des ailiers comme Kalu ou François Kamano sont très précieux, a affirmé Bedouet. Les centres de Kalu sont très très bons. Et ces deux joueurs possèdent des qualités physiques, ainsi qu'un style relativement comparable : ils sont tous les deux rapides, directs, puissants et athlétiques. Regardez Kalu, il est capable de temporiser avec le ballon, pour ensuite accélérer et faire la différence dans un match sur une seule action".

French Connection kalu GFX

La paire a déjà pu faire étalage de sa complémentarité et elle est pour beaucoup dans le redressement qu'a connu Bordeaux ces dernières semaines avec un retour en force dans la première moitié de tableau.

Kamano (22 ans), qui accomplit actuellement sa cinquième saison en professionnel, est sous les feux des projecteurs grâce à ses sept buts inscrits, mais Bédouet, qui continue de travailler auprès de l'équipe première malgré l'arrivée de Ricardo, insiste sur l'importance du duo. "Tous les deux sont un danger permanent pour les adversaires. Ils doivent confirmer leurs performances sur la durée". La formation girondine va donc s'en remettre à sa paire d'ailiers africaines pour continuer sa belle série en championnat et aussi se relancer en Ligue Europa.

Pour Kalu, le début de saison a donc été mi-figue mi-raison. Toutefois, il n'y a pas à s'inquiéter le concernant. Auparavant, lors de ses séjours en Slovaquie en Belgique, il a aussi connu quelques difficultés mais il a toujours fini par tirer son épingle de jeu et répondre aux attentes sur le plan statistique. Il n'y a pas de raison pour qu'à Bordeaux cela se passe différemment.

Prochain article:
ENTRETIEN - Avant Dijon-Lille, Florent Balmont : "Oui, c'est sûrement ma dernière année..."
Prochain article:
Liga - Alavès leader provisoire grâce à sa victoire face au Celta Vigo (0-1)
Prochain article:
Lyon-Nîmes 2-0 - Grâce à Dembélé et Memphis, l'OL évite le piège de Crocos
Prochain article:
Bundesliga - Avec un quintuplé de Luka Jovic, l'Eintracht Francfort explose Düsseldorf 7-1
Prochain article:
OGC Nice - Jean-Pierre Rivère : "On a failli partir"
Fermer