La fin d'une époque : Le premier Clasico sans Messi et Ronaldo depuis 11 ans

Commentaires()
Getty Images
Il faut remonter à décembre 2007 pour voir un Clasico sans Lionel Messi et Cristiano Ronaldo sur le terrain.

La Clasico de dimanche prochain (16h15) aura une atmosphère spéciale, alors que Barcelone et le Real Madrid s'affronteront sans les deux joueurs qui ont défini une époque au cours de la dernière décennie.

Le Real  Madrid a du mal à s’adapter à la vie sans Cristiano Ronaldo, parti pour la Juventus cet été. Et Barcelone, lui, devra également composer avec l'absence de son talisman.

Lionel Messi, qui avait inscrit le but du 2-0, a dû sortir du terrain après seulement 26 minutes samedi soir, en raison d'un problème au bras droit lors de la victoire 4-2 du Barca face au FC Séville.

Avec la confirmation de son absence estimée à trois semaines, le Barca sait qu'il devra affronter son illustre rival au Camp Nou sans la présence de Lionel Messi.

Pour retrouver la dernière fois que ni Ronaldo ni Messi n’ont pris part à un Clasico, il faut remonter à la fin de 2007, soit onze ans. Le Portugais était à Manchester United à ce moment-là, alors que Messi était blessé à la cuisse.

Messi n'a manqué que deux Clasicos au cours des 14 dernières années, et aucun des deux n’a abouti à une victoire des Blaugrana. Avec un total 26 buts, Messi est de loin le meilleur buteur de l'histoire du Clasico, devançant à la fois Alfredo Di Stefano et Ronaldo (18 buts chacun).

Forcément, la nouvelle de son absence a été terrible pour les supporters catalans tant l'impact de Messi est prépondérant. Ce n'est pas le Real Madrid, limité et décevant sans Ronaldo, qui s'en plaindra.

Prochain article:
Le message audio glaçant d'Emiliano Sala dans l'avion
Prochain article:
Le Barça prépare une offre stratosphérique pour De Jong
Prochain article:
Arsenal, Laurent Koscielny soutient Hector Bellerin : "Revient plus fort qu'avant"
Prochain article:
Coupe de France : L'AS Monaco tombe contre le FC Metz, Lille assure contre Sète
Prochain article:
Après une nouvelle défaite contre Metz, Thierry Henry n'entrevoit toujours pas le bout du tunnel
Fermer