La FIFA explique pourquoi le vote de l'Egypte pour Salah n'a pas été comptabilisé

Commentaires()
Getty Images
La star de Liverpool était furieuse après que la FIFA a omis de valider le vote de son pays. Mais il s'avère qu'il ne s'agissait pas d'un oubli.

La FIFA a expliqué pourquoi certains votes en faveur de Mohamed Salah pour le prix de The Best n’avaient pas été comptabilisés.

L'Egyptien ne figurait pas parmi les trois derniers nommés du scrutin. Beaucoup de spécialistes ou légendes de football s'en sont insurgés, à l'instar de Samuel Eto'o, et il a été confirmé que les votes des capitaine et sélectionneur de l'Egypte n'avaient pas été pris en compte. Ceux-là auraient assurément bien aidé l'idole d'Anfield.

Le pire début de saison de toute la carrière de Messi

Logiquement, Salah a été contrarié par le fait que son pays a été "snobé". Sur son compte Twitter personnel, il a posté cette semaine un message énigmatique en disant : "Quoi qu'ils fassent pour tenter de changer mon amour pour l'Égypte, ils ne réussiront pas."

La FIFA a expliqué ce jeudi pourquoi ces votes en faveur de Salah n’avaient pas été comptés dans un communiqué relayé par Omnisport. L'instance dirigeante a indiqué : "Lors du contrôle des votes soumis par la fédération égyptienne de football (EFA) le 15 août, il a été remarqué que les signatures sur les formulaires de vote étaient en majuscules et ne semblaient donc pas valables (non authentiques). Les formulaires de vote n’ont pas non plus été signés par le secrétaire général, ce qui est obligatoire. "

L'article continue ci-dessous

La FIFA a ajouté que le bureau fédéral de l'EFA, qui a subi récemment des changements structurels, avait été contacté à ce sujet, et n'a pas fourni ensuite de réponse à temps pour que les votes soient validés.

À noter que les Egyptiens n'ont pas été le seuls à remettre en question l'authenticité de ce vote et l'honnêteté de la FIFA. Le capitaine du Nicaragua, un certain Juan Barrera, avait affirmé que les noms qu'il avait cités ne sont pas ceux qui ont été rendus publiques en son nom. Et il en est de même pour l'entraineur serbe du Soudan.

Pour rappel, c'est Lionel Messi qui a remporté lundi dernier le prix The Best à Milan. Il a devancé le Néerlandais Virgil Van Dijk et son vieux rival, Cristiano Ronaldo.

Fermer