La FIFA effectue un rappel à l'ordre à Donald Trump pour la Coupe du Monde 2026

Commentaires()
Getty Images
L'institution mondiale a tenu à répondre au président américain qui avait fait un tweet sur l'organisation du Mondial 2026.

Pour la Coupe du Monde 2026, les enjeux diplomatiques ne font que commencer. Attribuée en septembre prochain, le mondial pour l'instant deux candidats à l'organisation : le Maroc, qui n'a jamais accueilli un tel évenement et un trio nord-américain ambitieux composé du Canada, des États-Unis et du Mexique.

Donal Trump a ainsi décidé de s'impliquer personnellement. Le sulfureux président américain s'est servi de son terrain de jeu favori, Twitter, pour mettre la pression aux pays amis des États-Unis, afin qu'ils soutiennent le pays de l'Oncle Sam dans cette candidature.

L'article continue ci-dessous

Avec ses mots toujours bien choisis, le chef d'état a rappelé que sa candidature avait besoin d'une certaine solidarité. "Les États-Unis ont mis sur pied une forte offre avec le Canada & le Mexique pour la Coupe du monde 2026. Ce serait une honte si les pays que nous soutenons depuis toujours fassent pression contre la candidature des États-Unis. Pourquoi devrions-nous soutenir ces pays lorsqu'ils ne nous soutiennent pas (y compris aux Nations Unies) ?"

La FIFA n'a pas apprécie ce ton menaçant et s'est référée au règlement pour nuancer les propos de Trump. "De manière générale, nous ne commentons pas les déclarations qui concernent spécifiquement les processus de candidature. Nous pouvons seulement nous référer au Guide de procédure de candidature de la Coupe du monde de la Fifa 2026."

 

Fermer