News Résultats en direct
Ligue 1

L1 - Génésio, Lopes, Rafael... Les lyonnais étaient dépités après le nul contre Bordeaux (1-1)

21:09 UTC+1 03/11/2018
Bruno Genesio
Tenus en échec (1-1) et surtout trop limités dans le jeu face aux Girondins, les Lyonnais étaient très inquiets face aux médias après la rencontre.

Restant sur deux victoires de rang en championnat depuis sa claque reçue sur la pelouse du Parc des Princes (5-0), l'Olympique Lyonnais avait l'occasion de confirmer son regain de forme samedi soir, sur un plan comptable tout du moins, et de passer provisoirement devant le MHSC pour s'installer sur le podium de Ligue 1. Ce qui n'aurait pas été de trop compte tenu des critiques entourant le club ces dernières semaines. 

"On mène 1-0 par miracle. On aurait du réagir sur la deuxième période"

Néanmoins, si les protégés de Bruno Génésio avaient ouvert le score juste avant la mi-temps par Houssem Aouar, le joueur formé au club ayant au passage inscrit son 4ème but cette saison, les lacunes des lyonnais ont été criantes dans ce match, et c'est fort logiquement que les Girondins de Bordeaux ont pu égaliser et ramener un point du Rhône, eux qui auraient même pu espérer beaucoup mieux. Et ce n'est pas Rafael qui dira le contraire. 

"On a eu de la chance de faire match nul. On a été très mauvais. Il faut vite se reprendre pour mercredi. On a perdu beaucoup trop de ballons en deuxième mi-temps. On mène 1-0 par miracle. On aurait du réagir sur la deuxième période. On a commencé à rater des passes et tout le monde s’énerve. On doit plus se parler et se remettre ensemble dans le droit chemin", a analysé le défenseur Brésilien de l'OL face aux médias, après la rencontre. 

"Nous n’avons aucun motif de satisfaction ce soir"

"Ils ont poussé en deuxième période. On a aussi été en difficulté en première période donc le match nul est logique. Il y a plein de choses à mettre en ordre. C'est dommage de perdre des points à la maison mais le match nul est logique. C'est problématique, on est un club ambitieux. Il faut remettre la machine en route", a de son côté déclaré le gardien portugais Anthony Lopes devant les caméras de Canal+, mécontent. 

Des discours émanant des joueurs eux-mêmes, qui forcément, trouvaient un certain écho dans celui de leur entraîneur Bruno Génésio, qui ne trouvait pour sa part pas le moindre motif de satisfaction dans ce partage des points. "Nous n’avons aucun motif de satisfaction ce soir. Nous devons vite passer à la préparation d’Hoffenheim. Il faudra produire un autre match. Nos joueurs sont abattus ce soir. Nos joueurs ont besoin de notre soutien pour relever la tête. Tout le monde est passé à côté, cela arrive. A nous de rebondir", a prévenu le technicien via le compte twitter du club. Des mots qui reviennent avec insistance.