Juventus - D'abord critique, Laurent Blanc encense Adrien Rabiot

Commentaires()
Getty
L'ancien entraîneur du PSG s'est exprimé au sujet d'Adrien Rabiot, dont le transfert à la Juventus est officiel depuis ce lundi.

Ce mardi, Adrien Rabiot a été officiellement présenté par la Juventus, au lendemain d'une arrivée très remarquée sur le sol italien. Le milieu international français a affiché ses ambitions avec la Vieille Dame, considérant qu'il faisait "un pas en avant par rapport au PSG". Après six mois à la cave dans son club formateur, Rabiot va relancer sa carrière en Italie, mais il ne pourra pas oublier son passage dans la capitale, où il a laissé des souvenirs contrastés.

Laurent Blanc symbolise bien ces avis nuancés. Il y a quelques mois, l'ancien coach du PSG avait émis des réserves au sujet du milieu de terrain. "On s’est bagarré pour qu’il signe cinq ans au PSG parce qu’on croyait énormément en lui. On pensait et cet avis était partagé par tous au club qu’il incarnait l’avenir du club", avait-il lâché dans les colonnes du Parisien. "Cinq ans après, ce n’est pas normal qu’il se retrouve dans sa situation actuelle. Là aussi, le PSG doit progresser".

L'article continue ci-dessous

"Il fait beaucoup de bêtises", avait continué Laurent Blanc. "Je le dis d’autant plus facilement que je suis l’un de ses supporters. J’aime le joueur, dont le profil me rappelle le mien. Ce sont souvent les joueurs avec qui je me suis accroché qui ne me laissent pas indifférent. Pour l’instant, ses bêtises sont supérieures à son talent. Mais comme il a beaucoup de talent, il a encore la possibilité d’inverser la tendance. Il est grand, il faut qu’il devienne adulte".

Le point de vue du technicien a quelque peu évolué. Interrogé par la Gazzetta dello Sport, Laurent Blanc s'est encore exprimé sur le milieu français.

"Rabiot ? Le club est retombé dans ses erreurs faites il y a cinq ans. ll avait un accord avec la Roma, mais on avait réussi à la retenir in extremis. Si ça s’est répété, c’est que quelque chose ne fonctionne pas au mieux au PSG. C’est un garçon avec du caractère. La qualité des grands joueurs. Je me souviens de l’embrouille avec Ibrahimovic, qui le respectait. Il l’appelait le “petit Rabiot” car il lui reconnaissait les traits du grand joueur".

Fermer