Juventus : Blaise Matuidi "choqué" par l'éthique de travail de Cristiano Ronaldo

Commentaires()
getty images
Arrivé l'été dernier à la Juventus, Blaise Matuidi a déjà conquis tous ses coéquipiers, à l'image de Blaise Matuidi.

Après une nécessaire phase d'adaptation, Cristiano Ronaldo a trouvé ses marques en Italie.

La superstar portugaise enchaîne les bonnes prestations et les buts. Le weekend dernier, alors que le champion d'Italie était mené par Empoli, Ronaldo a permis à la Juve de renverser la situation en signant un doublé, marquant notamment sur une frappe absolument splendide de plus de 25 mètres en pleine lucarne.

L'article continue ci-dessous

Depuis son arrivée, l'ancien joueur du Real fait l'unanimité auprès de ses coéquipiers. Interrogé sur le quintuple Ballon d'Or, Blaise Matuidi n'a eu que des compliments en bouche.

"Il a des choses qu'on n'a pas, tout simplement", a expliqué le champion du monde sur RMC. "Il arrive à faire jouer l'équipe. Tu as l'impression que tu es mieux, tu te sens plus fort. Il permet à l'équipe d'être mieux sur le ballon. C'est un leader. Quand il touche le ballon, tu sens qu'il a quelque chose que personne n'a".

Blaise Matuidi a même été plus loin en confiant une ancedote qui en dit long que le professionnalisme de CR7. "Il me choque. On revenait d'un long périple à Manchester. On était fatigué du match, on les enchaîne. Je l'ai vu à la salle le lendemain du match, il m'a dit qu'il avait besoin de continuer à travailler... 33 ans quand même ! C'est juste fabuleux. C'est un exemple. Quand je le vois, je me dis qu'il n'y a pas de secret dans le football".

Prochain article:
Lyon-Monaco 3-0 - Aulas, Genesio et toutes les réactions en zone mixte
Prochain article:
OL-Monaco (3-0) - Tete fait forte impression, Fekir revient fort : les notes lyonnaises
Prochain article:
Lyon-Monaco 3-0 - Lyon conclut sa belle semaine en enfonçant Monaco
Prochain article:
Levante-Barça 0-5, le Barça s'impose, Messi s'offre un triplé
Prochain article:
Drogba aurait voulu revenir à Marseille : "Mon plus grand regret"
Fermer