Juventus, Allegri : "On n'a encore rien gagné"

Commentaires()
Getty Images
Massimiliano Allegri, le coach de la Juventus, a rappellé à ses hommes qu'ils n'ont encore remporté aucun titre.

Suite à l'élimination de l'AS Monaco en demi-finale de la Coupe de France mercredi, la Juventus de Turin est devenue la seule équipe des cinq grands championnats à pouvoir encore viser un triplé. Les Bianconeri sont compétitifs sur tous les fronts et à un mois de l'issue de la saison l'idée d'une multiple conquête prend sérieusement forme.

OFFICIEL - Le Bayern achète Coman

Massilimiano Allegri, l'entraineur bianconero, ne cache pas sa satisfaction devant la régularité et l'ambition affichées par ses hommes. Mais, et alors que se profile une rencontre de Serie A contre l'Atalanta, il conçoit également que rien n'est encore fait. "Nous devons gagner demain (vendredi), car nous avons besoin de points. Jusqu'ici, nous n'avons encore rien gagné", a-t-il déclaré. Un petit rappel à l'ordre qui ne devrait pas faire de mal à ses protégés.

En cette période cruciale, le technicien toscan se heurte à la même problématique que Leonardo Jardim, le coach de Monaco et qu'il affronte la semaine prochaine en Ligue des Champions. Face à la répétition des matches, l'équipe commence à accuser le coup physiquement. Faut-il aligner constamment les meilleurs, ou procéder à un turn-over lors des matches à enjeu moindre ? "J'ai décidé qui vont jouer. Ce qui est certain, c'est que tout le monde est opérationnel. Je peux aussi dire que Dani Alves, Bonucci, Chiellini et Alex Sandro seront tous titulaires", a répondu Allegri.

Prochain article:
Ligue 1 : Bordeaux-Dijon décalé de samedi à dimanche ?
Prochain article:
FC Barcelone, Jordi Alba très ambitieux : "Nous visons le triplé"
Prochain article:
AC Milan, Gennaro Gattuso : "Gonzalo Higuain ne m'a jamais demandé à partir"
Prochain article:
Monaco-Nice - Le brassard, Fabregas, l'équilibre : les leviers d'Henry pour (re)lancer Tielemans
Prochain article:
Atletico Madrid, Diego Simeone concentré sur les matches : "Le Mercato ? Quoi qu'il arrive, ça se passera que je le veuille ou non"
Fermer