José Mourinho veut reprendre du service, et ne dit pas non à la Ligue 1 !

Commentaires()
Getty Images
Licencié par Manchester United en décembre dernier, José Mourinho espère retrouver un banc dès cet été. En Ligue 1 ? Le "Special One" ne dit pas non.

Comme souvent, le temps lui aura donné raison. Six mois après avoir été licencié par Manchester United , José Mourinho ne peut que constater que son départ forcé n’a rien changé au mal profond qui ronge les Red Devils. L’équipe de Paul Pogba se porte toujours aussi mal, et ne disputera pas la Ligue des Champions la saison prochaine. De son côté, le "Special One"  aurait rapidement pu rebondir ailleurs, mais il a préféré se laisser le temps.

Mourinho ne voulait pas reprendre en cours de saison

"Certains clubs me voulaient, d’autres ne me voulaient pas et tout cela a été géré en privé. La seule chose que je peux vous dire, et vous pouvez peut-être en tirer vos conclusions, c'est que, lorsque j'ai quitté United à la mi-décembre, j'ai immédiatement pris la décision de retravailler cet été et non pendant la saison, donc je n'avais pas l'intention de prendre une équipe en cours d’exercice" , a expliqué le technicien portugais ce vendredi, sur RMC Sport .

Et peu importe ce que lui réservera l’avenir, l’ancien coach de Chelsea est prêt à affronter toutes les situations. "Un club peut viser des objectifs différents : finir champion, dans le Top 4, gagner une coupe ou juste préparer l’avenir. Et préparer l’avenir, ce n’est pas se concentrer sur la victoire, mais se concentrer sur la préparation pour gagner dans le futur" , a ajouté l’ex-entraîneur du Real Madrid, qui avait posé les fondations du rouleau compresseur merengue de ces dernières années.

L'article continue ci-dessous

2018-09-29-mourinho-pogba

Mourinho : "Pourquoi pas travailler en France ?"

Annoncé en Italie, en Espagne, en Allemagne , en Angleterre et même dans certaines destinations exotiques, Mourinho ne se ferme aucune porte. "Je suis un entraîneur, et en tant qu’entraîneur, je peux exercer partout. Tant qu’il y a un terrain d’entraînement, un groupe de joueurs et quelques ballons, on peut entraîner partout, on aime ce métier partout."  Même en Ligue 1, où on l’a récemment aperçu du côté de Lille pour voir son ami Luis Campos ?

"Il semblerait que beaucoup d’investissements sont en train d’arriver dans de nombreux clubs français. J’imagine donc que le niveau du championnat va augmenter. La Ligue 1 est de plus en plus intéressante, donc pourquoi pas un jour travailler en France ?" , a conclu celui qui a déjà conquis le trône national en Angleterre, en Italie, en Espagne et au Portugal. D'ailleurs, comme le soulignent nos confrères de RMC Sport , si Mourinho venait un jour à être titré dans l’hexagone, il deviendrait, après Tomislav Ivić, le second entraîneur de l'histoire à être champion dans cinq pays européens différents.

Fermer