News Résultats en direct
Ligue des champions

"Je ne serais pas allé au Real Madrid!" - Mourinho révèle pourquoi il a évité les célébrations de la Ligue des champions 2010

10:54 UTC+2 09/08/2019
Jose Mourinho Inter 2010
L'entraîneur portugais a admis qu'il avait dû "fuir" ses émotions après son triplé historique avec l'Inter en 2010.

José Mourinho a révélé la raison pour laquelle il n'est pas retourné à Milan pour célébrer la victoire de l'Inter Milan en Ligue des Champions 2010, insistant sur le fait que, s'il l'avait fait, il aurait fini par ne pas rejoindre le Real Madrid.

L'entraîneur portugais a terminé une étape réussie de deux ans à San Siro en obtenant un triplé historique pour le club - le tout premier pour une équipe italienne.

L’Inter a décroché le titre en Serie A, la Coupe d'Italie et un titre en Ligue des champions. Ce dernier a été remporté après une victoire 2-0 sur le Bayern Munich à Madrid en finale de la Ligue des Champions 2010.

"La raison pour laquelle je ne suis pas retourné à Milan à la fin du match est que si j'étais revenu à Milan, je ne serais pas allé au Real Madrid", a déclaré Mourinho à DAZN.

"La décision avait été prise. Le contrat n’avait pas été signé, mais la décision avait été prise. J’avais décidé de me rendre au Real Madrid.

Je n’y étais pas allé deux fois auparavant, c’était ma troisième chance. Dire non au Real Madrid une fois, c’est difficile, deux fois, c’est très difficile et trois fois, c’est impossible. C’est pourquoi je ne suis pas rentré."



Mourinho se souvient qu’il avait du mal à garder ses émotions après son deuxième succès en Ligue des champions (le premier avait été obtenu avec Porto, ndlr) et qu’il restait en dehors du vestiaire pendant les célébrations afin de "fuir" ce qu’il ressentait.

"Je me souviens parfaitement que je ne suis même pas allé dans les vestiaires parce que j'avais cette sensation, cette sensation, que j'allais perdre le contrôle de mes émotions. Alors j'ai fini par fuir ces émotions", a-t-il ajouté.

"Sur le terrain, il y avait peu de mots, beaucoup d'excitation. Mais je voulais fuir ces émotions. Je me connais très bien et je sais très bien pourquoi je l'ai fait."

Mourinho admet avoir eu de fortes émotions à l'égard de ce groupe de joueurs de l'Inter, reconnaissant qu'il est impossible de revenir dans le passé, mais qu'il les considère tous comme ses amis pour la vie.

"J'ai essayé de ne pas dire au revoir à qui que ce soit de manière plus affectueuse", a ajouté Mourinho, tout en révélant qu'il restait en contact avec ses anciens joueurs via un chat intitulé "Le triplé".

"C’est exactement ça, ils me manquent. Le temps ne revient pas. Nous ne pouvons pas revenir en arrière et revivre tout cela à nouveau, mais les amis sont éternels. Ils sont mes amis et je suis leur ami", a estimé José Mourinho.