Italie, Mancini: "Il n'y a jamais eu aussi peu d'Italiens sur les terrains"

Commentaires()
Getty
Le nouveau sélectionneur de l'équipe d'Italie Roberto Mancini a déploré lundi qu'il n'y ait "jamais eu aussi peu d'Italiens sur les terrains" de foot.

Le sélectionneur de l'Italie Roberto Mancini a annoncé samedi une liste élargie de 31 joueurs, parmi lesquels Mario Balotelli et cinq nouveaux dont le jeune attaquant monégasque Pietro Pellegri, pour les matches de Ligue des Nations contre la Pologne et le Portugal.

L'occasion pour lui de s'exprimer en conférence de presse et d'évoquer le manque de joueurs italiens parmi lesquels piocher, alors que la Nazionale doit se reconstruire après son absence remarquée lors de la Coupe du monde 2018 en Russie

"Il n'y a jamais eu aussi peu d'Italiens sur les terrains, c'est un point bas", a regretté l'ancien coach de Manchester City en conférence de presse. "Mais souvent, les Italiens qui sont sur le banc sont meilleurs que les titulaires de certains clubs. Il faut qu'ils jouent, surtout les jeunes. Il faut avoir plus de courage", a ajouté le sélectionneur transalpin.

L'article continue ci-dessous

Mancini doit donc se tourner vers les jeunes, lui qui a convoqué le jeune attaquant de Monaco Pietro Pellegri (17 ans) ou le milieu de terrain de l'AS Rome Nicolo Zaniolo (19 ans), qui n'a jamais joué en Serie A pour les deux matches de Ligue des Nations que doit disputer l'Italie vendredi contre la Pologne et lundi au Portugal dans une liste élargie de 31 joueurs.

"Il a de grandes qualités et il a été très bon à l'Euro U19. A 19 ans, un bon joueur doit jouer. Par le passé, de nombreux joueurs de son âge étaient déjà dans le foot des grands et ça devrait être le cas aujourd'hui. C'est d'ailleurs ce qui se passe à l'étranger", s'est notamment justifié le coach des Azzuri qui veut "lancer un message fort" vers le jeunisme.

 

Fermer