Islande, Hallgrimsson : "Vous n'avez pas encore vu la meilleure Islande"

Commentaires()
Getty
Heimir Hallgrimsson, le co-sélectionneur de l'Islande, a une confiance totale en ses joueurs et il est convaincu que ces derniers peuvent créer l'exploit contre la France.

Malgré leur succès en huitièmes de finale de l'Euro contre l'Angleterre, les Islandais ne partent pas du tout avec les faveurs des pronostiques à l'occasion de leur quart contre la France. On promet même une soirée très compliquée aux Nordiques. Sigthorsson et ses partenaires n'ont cependant que faire de ses prévisions. Ils préparent ce rendez-vous dans les meilleures conditions psychologiques. Et, si l'on en croit les propos tenus par leur sélectionneur Hallgrimsson lors du point-presse d'avant-match, tout le monde au sein du groupe est déterminé à créer un nouvel exploit en s'offrant le scalp du pays hôte.

Êtes-vous confiants avant ce match ? 

Heimir Hallgrimsson  : Nous savons que nous pouvons marquer des buts. L'une de nos forces c'est que nous connaissons notre identité. Je pense que tout le monde a vu et analysé notre jeu, et il n'y a rien de révolutionnaire. Mais nous continions à avancer.

Qu'est ce que les Islandais ont de plus que les Français ?

Nous ne savons pas tout à propos des Français, mais je peux vous dire qu'il y a une unité et un esprit collectif dans notre groupe. C'est peut-être aussi le cas chez eux. L'équipe connait son identité et elle ne s'en départira pas. Les Français ont peut-être les meilleurs joueurs au monde. On le sait. Mais, malgré cela, on peut jouer mieux qu'eux.

Le niveau s'élève encore plus. Est-ce excitant ?

A chaque match, c'est le plus grand rendez-vous de l'histoire de notre football. Maintenant, on s'y habitue un peu. Quand on franchit les obstacles, ces obstacles semblent subitement plus petits. Au fil des rencontres, on est plus confiants et cela nous aide à rester calmes. Si vous êtes crispés, vous ne pouvez pas être à votre meilleur niveau. A mesure que la compétition avance, on est un peu plus décontractés et plus confiants en nous-mêmes. Je crois que vous n'avez pas encore vu la meilleure Islande.

Quelle est la meilleure façon de jouer la France ?

Nous les avons analysés et c'est sûr qu'ils ont beaucoup de menaces. Si on est trop acculés dans notre partie de terrain, alors ils ont des gars qui peuvent frapper de loin. Et si on est trop haut alors ils ont aussi des gars très rapides qui peuvent nous contrer. Alors, peut-être qu'on va essayer de jouer entre les deux.

Quels sont vos objectifs maintenant ?

On va attendre le dernier match. Pour l'instant, on se soucie juste de celui qui se profile. Mais, on a déjà réussi quelque chose de grand. Le monde va parler différement des joueurs et des clubs islandais après ça.

Que répondez-vous à ceux qui jugent que votre style est ennuyeux ?

Chacun est libre de penser ce qu'il veut. Mais, nous on a notre style, on est cohérent et on peut battre de grandes nations. On joue avec nos forces et c'est ce qui compte.

Pouvez-vous gagner l'Euro ?

Vous n'avez pas de chance. Vous nous avez fait rester à Annecy, qui est l'un des meilleurs endroits au monde. Alors, on veut y revenir après chaque match. Espérons maintenant que Lloris et la France se joignent à la liste des grandes nations qui ont déjà quitté le tournoi. 

Prochain article:
Coupe de la Ligue : SL Benfica - FC Porto | Horaire, streaming, enjeux, TV, compos : toutes les infos pratiques
Prochain article:
Ligue 2 : bonnes opérations pour Brest et Le Havre
Prochain article:
Matches, programme TV : tout savoir sur les 16es de finale de la Coupe de France
Prochain article:
Arsenal, saison terminée pour Bellerin ?
Prochain article:
Chelsea : Eden Hazard se considère "à part dans les meilleurs joueurs du monde"
Fermer