Indice UEFA - Ligue des champions : Attention grand danger pour la France !

The UEFA Champions League trophy is displayed in the draw room Getty Images

L'élimination de l'AS Monaco au troisième tour préliminaire de la Ligue des champions risque d'avoir de lourdes répercussions sur l'ensemble du football français. En effet, l'indice UEFA de la France risque de prendre un sacré coup suite à la non participation de l'ASM à la phase de poules de la Ligue des champions. A l'aube de cette nouvelle saison, la France est en concurrence pour conserver sa cinquième place au classement avec les Pays-Bas et le Portugal.

Les Pays-Bas en embuscade

Or, le PSV a éliminé l'AS Monaco tandis que Benfica s'est également qualifié pour les barrages, si les deux équipes se qualifient pour les phases de poules, l'écart entre la France et ses principaux concurrents se réduira encore plus. En fin de saison dernière, sur le coefficient basé sur cinq saisons, la France disposait de 7 points d'avance sur le Portugal et de 11 points sur les Pays-Bas. Avec le retrait des points de la saison 2017-2018, une saison bien meilleure pour la France que pour ses concurrents, l'écart s'est réduit.

Pour le moment, la France reste devant, mais les clubs français devront se montrer performant cette saison pour éviter la catastrophe. En effet, si pour le moment la cinquième et la sixième place offrent les mêmes privilèges, à savoir deux clubs qualifiés directement pour la Ligue des champions et un devant effectuer deux tours préliminaires, avec la nouvelle formule de la C1 en 2024-2025 cette cinquième place sera capitale. Elle permettra à trois clubs du pays occupant cette place, en l'occurrence la France à l'heure actuelle, d'être directement en Ligue des champions et à un quatrième de jouer un barrage.

La France garde son destin en main

La sixième place et la septième place, elles, n'offrent que deux billets pour la Ligue des champions et un troisième avec deux tours de qualification à passer, soit le même régime qu'aujourd'hui pour les clubs tricolore. S'il y a danger c'est parce qu'il n'y avait que deux petits points d'écart entre la France et les Pays-Bas avant l'élimination de l'AS Monaco et forcément ce résultat n'a pas arrangé les affaires de la France.

A l'heure actuelle, la France dispose de 49,997 points et est plus que jamais dans le viseur de ses deux concurrents directs (Pays-Bas, 48,1 points, et le Portugal, 45,716). En sachant que les résultats en Ligue des champions apportent plus de points que dans les autres Coupe d'Europe, une qualification du PSV et de Benfica compliquerait encore plus la tâche à la France. En effet, les Pays-Bas auraient deux représentants comme la France, tandis que le Portugal en aurait trois et pourrait combler son retard.

Impérativement faire mieux que la concurrence cette saison

Heureusement pour la France, il reste du temps et des chances de se rattraper et de garder son précieux fauteuil. D'ores et déjà, la France peut s'appuyer sur les résultats du PSG qui sauf échec incroyable ira plus loin que l'ensemble des représentants néerlandais et portugais sur la scène européenne. Ensuite, il faudra que les autres clubs français, notamment l'OM, Monaco et Rennes soient performants en C1 et en C3 tandis que Nice aura certainement l'occasion de faire un beau parcours en C4.

Qui plus est, c'est au terme de la saison 2023-2024 que le classement comptera pour la nouvelle édition de la Ligue des champions, le problème étant que les Pays-Bas perdront deux points de moins que la France sur l'exercice 2018-2019 pour le classement de la saison prochaine. Autant dire que la France doit marquer le coup cette saison et assurer sur la scène européenne sous peine de ne plus être considéré comme le cinquième championnat européen et de n'avoir que deux (ou trois) représentants pour la nouvelle C1.

Classement des nations au coefficient UEFA sur les cinq dernières saisons (entre 2018 et 2023) :

1- Angleterre 88,855 points

2- Espagne 78,712 points

3- Allemagne 67,856 points

4- Italie 61,854 points

5- France 49,997 points

6- Pays-Bas 48,100 points

7- Portugal 45,716 points

8- Ecosse 34,100 points

9- Autriche 30,500 points

10- Belgique 29,700 points