Hazard ne se voit pas gagner le prochain Ballon d'Or et dévoile son favori

Commentaires()
Eden Hazard a évoqué, jeudi à Tubize, l'identité du prochain Ballon d'Or selon lui en conférence de presse.

Eden Hazard était présent en conférence de presse avec la sélection belge ce mercredi. Un point presse au cours duquel il a désigné Luka Modric comme son favori pour le trophée du Ballon d'Or 2018, tout en citant Raphael Varane comme possible lauréat.

Hazard ne se voit pas parmi les probables vainqueurs, même s'il admet qu'il progresse énormément sous la férule de son nouveau coach à Chelsea, l'Italien Maurizio Sarri :

 "Il m'a dit 'offensivement fais ce que tu veux si défensivement tu fais ce que je veux'. C'est un coach qui a la réputation d'aimer le football offensif, d'avoir le ballon, c'est bien pour moi. Si j'en suis là, c'est surement grâce à lui mais aussi grâce aux autres passés avant. Le système différent fait que je suis très performant, ça se ressent plus car je marque plus. C'est grâce à lui mais aussi grâce à moi."

"C'est vrai que je marque et que je fais des passes, mais sur certains matchs, il y a des choses que je rate, mais comme je marque ça ne se voit pas. Donc je pense que je peux encore progresser", a indiqué l'ancien lillois, qui en a profité pour évoquer sa progression depuis l'époque du LOSC :

L'article continue ci-dessous

"La dernière saison à Lille était très bonne en termes de footbal et de stats. La 2e année de Mourinho et la 1re année de Conte aussi j'étais très bon, mais je marquais moins.

Hazard évoque aussi les raisons d'un début de saison fort satisfaisant : "Un peu de chance, et un rôle un peu plus offensif à Chelsea, plus près du but. Je prends plus ma chance, et quand on marque des buts on a toujours envie d'en marquer plus. Depuis quelques années, avec les Diables Rouges ça se passe très bien aussi, j'espère continuer de marquer des buts pour faire plaisir aux supporters."

 

Prochain article:
Inter Milan, Mauro Icardi fier de remporter un nouveau derby : "Gagner comme ça à la 92e minute, ça rend la victoire encore plus agréable"
Prochain article:
Arsenal, Alexandre Lacazette : "Pas de compétition avec Pierre-Emerick Aubameyang"
Prochain article:
Juventus, Miralem Pjanic : "Cristiano Ronaldo a beaucoup appris avec Paul Scholes"
Prochain article:
Naples sans Verdi mercredi contre le PSG
Prochain article:
Liga - Le Real Madrid seulement septième après neuf journées, le pire début de saison depuis 2001-2002
Fermer