Guingamp-Monaco 3-1 - Monaco coule à Guingamp et perd du terrain !

Dernière mise à jour
Commentaires()
Réduits à dix en début de match, les Monégasques n'ont pas pu résister à une équipe de Guingamp enthousiaste (3-1). Lyon et l'OM se rapprochent.

Au cœur d'un weekend où les Olympiques ont empilé les buts, le contraste ne pouvait pas être plus visible. Monaco a enchaîné un second revers de rang, à Guingamp, après la claque reçue au Parc des Princes il y a une semaine qui avait été une passation de pouvoir avec le PSG (7-1). Au moins autant que le résultat, les hommes de Leonardo Jardim pourront regretter le scénario défavorable, d'autant que Falcao a déclaré forfait juste avant le coup d'envoi.

La première demi-heure de ce match électrique a été une histoire deux penalties. Monsieur Millot aurait pu en siffler un de chaque côté lors des premières incursions de chaque équipe - Thuram pour Guingamp et Rony Lopes pour Monaco - mais il n'en a rien été. En revanche, il n'a pu passer à côté de la main, involontaire, de Jemerson. Un fait de match qui a conditionné toute la suite puisque le Brésilien a laissé ses coéquipiers à dix avant de voir Jimmy Briand transformer ce penalty avec conviction pour voir l'En Avant prendre les devants (1-0, 22e).

L'article continue ci-dessous

Dès lors, l'affaire est devenue impossible pour une équipe de Monaco asphyxiée par l'enthousiasme des Guingampais. Les vagues se sont sucédées, toujours dans le même sens. Sur un très bon coup-franc, Marcus Thuram a été tout proche de creuser l'avantage (24e), avant que Seydou Sy, dans les buts monégasques ce samedi soir, ne sorte le grand jeu sur une double occasion de Blas et Briand à la demi-heure de jeu (31e). 

Ce but du break est intervenu sur un petit bijou. Servi à l'entrée de la surface sur un corner astucieusement joué par Clément Grenier, Etienne Didot a armé une frappe magistrale pour faire exploser le Roudourou (2-0, 34e). Adepte du genre, le milieu breton s'est rappelé à quelques bons souvenirs. Monaco n'a pas pu réagir, et Guingamp a poursuivi son cavalier seul en ajoutant un troisième but juste après la mi-temps et une nouvelle situation litigieuse. Sur un très beau mouvement collectif, Jimmy Briand, bien servi, a laissé passer le ballon pour Marcus Thuram, qui a conclu en beauté (3-0, 47e).

Monaco a eu le mérite de sauver l'honneur par Almamy Touré sur un coup-franc de Thomas Lemar, l'unique phase de jeu où l'ASM pouvait sortir la tête de l'eau ce soir (3-1, 63e). Sans son gardien, le club de la Principauté aurait pu sombrer dans des proportions beaucoup plus importantes en fin de match, où les trous défensifs étaient béants, mais le score n'a plus bougé. Monaco voit Lyon et Marseille revenir dans son rétroviseur à vitesse grand V. Un point sépare l'ASM de ses deux poursuivants affamés. La dernière ligne droite sera brûlante.

Prochain article:
L'Allemagne reléguée en Ligue des nations B après la victoire des Pays-Bas contre la France
Prochain article:
Pays-Bas - France 2-0 - Deschamps, Lloris et toutes les réactions en zone mixte
Prochain article:
Pays-Bas - France 2-0 - Les 3 armes que les Bleus ont perdu depuis la Coupe du monde
Prochain article:
Amical - Brésil 1-0 Uruguay : Neymar offre la victoire grâce à un penalty
Prochain article:
LDN - Dépassés face à des Pays-Bas inspirés, les Bleus devront espérer (2-0)
Fermer