French Connection : Golovin montre enfin sa valeur à Monaco

Getty Images
Après des débuts poussifs en Ligue 1, le jeune russe est maintenant bien parti pour exploser sous le maillot monégasque.

Durant la précédente intersaison, la plupart des observateurs se sont accordés pour dire que l'AS Monaco a réalisé une superbe affaire en arrachant Aleksandr Golovin au CSKA Moscou.

Le jeune russe de 22 ans est arrivé en France contre un montant de 30M€, et le club de la Principauté a devancé beaucoup de grands clubs pour obtenir sa signature tels que le Real Madrid. Il a impressionné avec la Russie durant la Coupe du Monde et était fortement pressenti pour être l'un des éléments clés des vice-champions de France durant l'exercice en cours.

En septembre dernier, Leonardo Jardim avait aussi cédé à l'enthousiasme général en déclarant que Golovin était le transfuge le plus important de Monaco. Malheureusement, le Portugais s'était un peu trop enflammé à propos de sa recrue phare. Les premiers mois de celle-ci sur le Rocher ont été très pour le moins laborieux.

Aleksandr Golovin Monaco

Les blessures nont certainement pas aidé Golovin à bien s'intégrer à sa nouvelle équipe. Son problème à la cheville, il l'a même contracté en plein milieu de la préparation et c'est ce qui a retardé ses débuts en Ligue 1 jusqu'au mois de septembre. Et, quand il a repris, il a eu la malchance de trouver une équipe en plein doute et entamant une chute interminable au classement.

Golovin a manqué ses débuts en France et ce que l'on retiendra de sa première partie de saison avec l'ASM c'est surtout le carton rouge qu'il a récolté contre Lyon seulement 10 secondes après le début de la deuxième période. Un coup de sang qui lui a valu quatre matches de suspension.

C'était une période à mettre aux oubliettes mais depuis les évènements sont un peu plus favorables. Depuis quelques matches, Monaco est en train de se redresser et le joueur autour duquel on est en train de tout reconstruire n'est autre que Golovin.

Il a marqué à deux reprises lors des deux derniers matches, et sa réalisation contre Toulouse samedi dernier, réussie en conclusion d'un contre limpide, a été sa toute premièe dans le championnat français. Il l'a célébré de manière expressive, comme s'il venait d'évacuer toute la pression qui pesait lourdement sur ses épaules.

Sans doute, les arrivées de Cesc Fabregas et de Gelson Martins ont contribué à ce réveil, car avec ce duo la responsabilité de faire la différence aux avant-postes n'incombe plus seulement au prodige russe mais est partagée entre les différents éléments offensifs.

Dmitry Sychev, ancien joueur de l'OM, s'est confié au sujet de Golovin dans un entretien à Itar TASS. Pour lui, le regain de forme de ce dernier est dû principalement au retour aux commandes de léquipe de Leonardo Jardim. "Je pense qu'il a été influencé par le changement de coach, a-t-il déclaré. Avec le retour de Jardim, il s'est métamorphosé. Il a aussi fini de s'adapter à ce championnat. Et, il s'est totalement remis de ses blessures. Il est au top de sa forme, et tout cela lui permet de donner le meilleur de lui-même. La Ligue 1 n'est pas facile en terme de niveau. Pour un joueur comme Golovin, il est difficile de pouvoir exprimer sa technique. Mais, Monaco peut quand même être un tremplin vers une plus grande équipe".

Thierry Henry, l'ancien coach de Monaco, avait aussi beaucoup d'estime pour le natif de Sibérie. "Il est revenu trop vite de la Coupe du Monde, sans même prendre des vacances, concédait-il en janvier dernier. Après ça, il a joué avec une douleur à la cheville. Il ne pouvait même pas frapper le ballon. Je sais à quel point il est compliqué de s'adapter à un nouveau pays, à fortiori quand l'équipe dans laquelle vous évoluez ne se porte pas bien. Les gens vous montrent vite du doigt; c'est un gros transfert, qu'est-ce qu'il fait ? Il ne marque pas de buts et n'offre pas de passes décisives".

 

Aleksandr Golovin GFX

Golovin, qui a été trimballé d'un poste à un autre sous la direction d'Henry, espère avoir fini de manger son pain noir, croisant les doigts pour que le meilleur soit à venir. Ceux qui le connaissent bien sont en tout cas convaincus qu'il va aller de l'avant, monter aussi en puissance à mesure qu'il prendra ses marques et qu'il connaitra mieux la langue.

Franck Passi, celui qui a assisté Henry durant son mandat, avait fait une prédiction à propos du stratège russe : "Le jour où il marquera le premier, ça va s'enchainer". Une véritable prémonition puisqu'après avoir fait la différence en Coupe de la Ligue contre Guingamp, Golovin a trouvé la faille en championnat le week-end dernier. Et là, il postule pour la passe de trois avec le déplacement de Monaco à Montpellier le week-end prochain.

"Si Monaco venait à aligner les bons matches et se retrouvait dans une position confortable au classement, je suis certain qu'il apportera beaucoup plus à l'équipe", avait ajouté Passi.

De nouveau dirigé par Jardim, Golovin est maintenant parti pour se stabiliser à un poste et ça ne peut que lui faire du bien. L'ex-maitre à jouer du CSKA a enfin tous les atouts en main pour justifier l'investissement qu'a fait sur lui le club princier et exploser dans le championnat hexagonal.

Fermer