Francfort - Bayern (2-1), le Bayern lâche prise

Alphonso Davies Bayern 022021
Getty Images
Contre toute attente, le Bayern a concédé son 3e revers de la saison ce samedi. Les Munichois sont tombés sur la pelouse de Francfort (1-2).

Le Bayern a manqué à sa tâche en Bundesliga ce samedi. Après le nul enregistré face à Bielefeld lundi dernier (3-3), le géant allemand a dû s’incliner à Francfort (1-2). Une défaite surprise, mais pas au vu de la physionomie du match. Joshua Kimmich et ses coéquipiers ont complètement raté leur première période et ils ont été punis avec ce troisième revers de l’exercice. Le second en 2021 après celui concédé à Moenchengladbach (2-1).

Un Bayern longtemps à la ramasse

Comme c’était déjà le contre Arminia, le Bayern a totalement raté sa première période. Désorganisés, les Bavarois ont donné le bâton pour se faire battre et leur adversaire du jour n’a pas manqué d’en profiter. L’Eintracht a pris l’avantage dès la 12e minute grâce à un geste victorieux du Japonais Daishi Kamada sur une passe de Filip Kostic.

Ce but était censé réveiller les Munichois, mais ça n’a pas été le cas. La formation d’Adi Hutter a continué à pousser jusqu’à réussir le break. A la demi-heure du jeu, Amin Younes trompait Manuel Neuer à son tour d’une belle frappe enveloppée. Ça faisait 2-0 et c’était le score à la pause. La formation de Hansi Flick ayant été incapable de livrer la moindre réaction.

L'article continue ci-dessous

La deuxième mi-temps ne pouvait pas être pire que la première pour le Bayern. Les récents vainqueurs de la Coupe du Monde des clubs ont mis un point d’honneur à se rebiffer. Et ce qui était prévisible, à savoir la réduction du score, s’est produit dès la 53e minute. L’inévitable Robert Lewandowski relançait les siens. Le Polonais profitait surtout de l’excellent travail de Leroy Sané sur le flanc droit. L’Allemand a mis dans le vent quatre joueurs adverses sur une série de crochets avant de servir son coéquipier dans les meilleures conditions.

Coman a manqué deux balles d’égalisation

Le Bayern revenait donc à un but, et avait dès lors suffisamment de temps pour recoller au score. Cette fois, et en dépit d’une domination outrancière, il n’y était pas parvenu. Ce n’était pas faute cela dit d’avoir fait le siège sur les buts gardés par Kevin Trapp. Le Français Kingsley Coman a eu les deux meilleures tentatives (67e et 70e), mais il n’a pas réussi à les convertir, tandis que Leon Goretzka (64e) et Niklas Sule (84e) ont placé des reprises hors cadre. 

Le Bayen reste confortablement installé en tête de la Bundesliga, mais avec ce revers il pourrait voir Leipzig revenir à deux points derrière dimanche. Par ailleurs, ce n’était clairement pas la bonne façon de préparer la reprise de la Ligue des Champions avec le duel à venir contre la Lazio. 

Fermer