News Résultats en direct
France

France-Uruguay (1-0) - Ndombélé s'est signalé, Giroud a marqué : les notes des Bleus

23:07 UTC+1 20/11/2018
Ndombélé
Les Bleus ont achevé 2018 par un succès face à l'Uruguay grâce à un but de Giroud. Pour sa première titularisation, Ndombélé a été le plus en vue.

Hugo Lloris : 5

Soirée tranquille pour le gardien des Bleus qui n'a pas eu à faire de parades décisives. Il a assuré toutes ses interventions pour soulager sa défense et signer un clean sheet.

Benjamin Pavard : 5 

S'il a parfois eu des transmissions un peu difficiles, il est apparu plus solide défensivement que lors de ses dernières sorties. En fin de rencontre il lâche le marquage sur Rodriguez qui manque sa reprise de volée pour ce qui constitue la plus grosse occasion uruguayenne de la rencontre (83e). Il n'a pas amené grand chose offensivement où il a davantage servi de relai pour aérer le jeu.

Adil Rami : 5

Tout comme son coéquipier en défene centrale, peu de travail pour le Marseillais. Présent au duel et dans les airs, il a bien compensé les mouvements de Benjamin Pavard et a rendu une copie propre. Qui aurait tout de même pu être entâchée pour une talonnade mal assurée pour Lloris en fin de rencontre, dans une situation qui exigeait plutôt un dégagement.

Mamadou Sakho : 5

Il n'a pas eu énormément de travail pour son retour en Bleu. Il s'est bien comporté dans le duel, un peu moins dans ses relances qui n'ont pas toujours été assurées. Sorti à la mi-temps, légèrement touché au dos après une chute suite à un duel aérien.

Presnel Kimpembe : 5

Une bonne entrée pour le Parisien qui s'est imposé physiquement sur le côté le plus dangereux de l'uruguay. Il a récupéré des ballons importants et a même pris des risques payants dans la relance.

Ferland Mendy : 6

Pour sa première sélection avec l'équipe de France, le Lyonnais n'a pas eu froid aux yeux. Il s'est signalé avec une bonne connexion avec Blaise Matuidi en première période et a donné un bon ballon en retrait pour Olivier Giroud en début de rencontre. Il s'est montré adroit techniquement et a répété les courses pendant 90 minutes.

N'Golo Kanté : 5,5

Dans un rôle supposé moins offensif qu'au Pays-Bas, il a retrouvé ses standards en termes de ballons récupérés (12, plus haut total de la rencontre). Il a imposé ses défis physiques habituels grâce à un pressing de haute intensité et à sa capacité à bien lire les trajectoires de balle. Moins de différences après la ligne médiane.

Tanguy Ndombélé : 7

Il a fait preuve d'un gros volume de jeu et a apporté beaucoup de mouvements vers l'avant, en portant le ballon ou par la passe, à l'image de celle adressée à Mbappé qui a finalement perdu son duel devant Campaña (30e). Il a bien combiné avec ses partenaires pour construire les actions et aurait même pu conclure en beauté s'il n'avait pas été un peu trop court pour reprendre un ballon de Griezmann à la conclusion d'une action qu'il avait lui même initié. 

Blaise Matuidi : 6

Son match a commencé par une déviation subtile pour lancer Giroud (5e) et a donné le ton d'une bonne prestation offensive. Le milieu français aurait même pu marquer s'il avait plongé sur le centre de Mbappé (14e) ou sur sa demi-volée contrée devant Campaña en fin de première période. C'est lui qui adresse le ballon en retrait pour Griezmann sur le penalty obtenu par les Bleus. 

Kylian Mbappé : Non noté

Il était remuant, comme à son habitude, même s'il a manqué de justesse et d'efficacité devant les buts (14e, 30e). Sorti sur une blessure à l'épaule droite après un contact avec Campaña à la demi-heure de jeu.

Florian Thauvin : 4,5

Entré à la place de Mbappé, il a beaucoup remué sur son côté pour amener de la profondeur. Il n'a pas toujours été juste techniquement et n'a pas réellement amené de danger lorsqu'il avait le ballon.

Antoine Griezmann : 6

Belle prestation d'ensemble pour le meneur de jeu des Bleus qui a comme d'habitude orchestré les offensives. Son pressing et sa capacité à jouer en une touche ont encore servi le collectif. Son ouverture de l'extérieur du pied pour Mbappé aurait mérité meilleur sort (14e). Il se jette sur le centre de Matuidi pour frapper à deux reprises et obtenir le penalty transformé par Giroud. 

Olivier Giroud : 5,5

Il a créé du danger dans la surface uruguayenne sans toutefois réellement inquiéter le portier de la Celeste. Il n'a pas toujours été adroit devant le but mais a bougé la défense par sa combativité. Il a pris ses responsabilités pour transformer sans trembler le penalty obtenu par Antoine Griezmann. 

Julien Quelen, au Stade de France.