News Résultats en direct
France

France, Ikoné : "Être appelé aussi jeune, c'est extraordinaire"

08:30 UTC+2 09/09/2019
Jonathan Ikone France
L'ailier du LOSC est revenu sur sa première convocation avec les Bleus et a confié sa fierté mais aussi sa surprise d'être appelé.

Jonathan Ikoné est en plein rêve. Convoqué pour la première fois en équipe de France A par Diider Deschamps, l'ailier de Lille a fait ses débuts avec les Bleus contre l'Albanie ce samedi et a marqué lors de sa première sélection. Une première de rêve pour l'ancien joueur du PSG qui n'a jamais réussi à s'imposer dans la capitale. Dans un entretien accordé à L'Equipe, Jonathan Ikoné est revenu sur sa convocation en équipe de France, entre fierté et surprise.

"Le jour de l'annonce, je rentrais de l'entraînement, j'étais fatigué, à deux doigts de dormir. Tout à coup, mon téléphone sonne. Je vois que c'est Mike. Je décroche et je l'entends hurler. Je ne comprends pas ce qui se passe. Je dis à Mike : « Mais qu'est-ce qu'il y a ? » Il me répond :'' T'es pas au courant ? - Non ! - T'es appelé en sélection A.'' Je n'y croyais pas. Alors je commence à regarder sur les réseaux. Je vois que tout le monde m'a identifié et que je suis vraiment appelé", a expliqué l'ailier formé au PSG.

"Il ne faut rien lâcher"

"J'étais trop heureux. J'ai commencé à appeler ma famille. Mon frère venait de se réveiller, il n'était pas au courant non plus. Mon père, lui, était dans un café. Il a explosé de joie. Ma présélection, c'était celle des Espoirs. C'est pour ça que j'étais à la fois surpris et trop content. Je commençais à crier partout. Heureusement, j'étais tout seul chez moi, donc ce qui s'est passé à ce moment-là reste entre moi et... moi (il sourit)", a ajouté le néo-international français.

"Franchement, j'y pensais. Mais tout joueur pense à l'équipe de France A. Malgré tout, je ne pensais pas être appelé aussi tôt. Être appelé aussi jeune, c'est extraordinaire. En arrivant, tous les joueurs m'ont félicité, déjà. J'ai échangé un peu avec eux. Ce sont de bonnes personnes, ils m'ont mis à l'aise. Le staff aussi m'a félicité. J'ai parlé avec le coach. Il m'a dit que, si j'étais là, c'était grâce à mon travail mais qu'il ne fallait rien lâcher, ne pas changer de mentalité", a conclu l'ailier du LOSC.

Jonathan Ikoné est conscient d'avoir franchi un cap la saison dernière : "C'est vrai que la saison dernière est ma première saison pleine. Après, si je dois ressortir un match, c'est celui contre Paris (5-1, le 14 avril 2019 ndlr) à domicile. À partir de ce match-là, je me suis dit qu'à Lille j'avais vraiment progressé et appris pas mal de choses, comme de jouer en numéro 10. À la base, je suis un joueur de côté, dribbleur. Là, je me suis mis davantage dans un registre de passeur, tout en gardant un peu de percussion. Galtier m'avait demandé de continuer de dribbler mais de dribbler pour quelque chose. Maintenant, je dois progresser dans la finition".