France, Franck Ribéry revient sur sa fin d'histoire avec les Bleus : "Je ne suis pas un tricheur, j'aurais pu aller au Brésil en 2014 et faire semblant"

Commentaires()
Getty Images
L'ailier du Bayern Munich a expliqué sa décision d'arrêter l'équipe de France après la Coupe du monde 2014 et a évoqué son avenir en Bavière.

Forfait pour la Coupe du monde 2014 au Brésil en raison d'une blessure au dos, Franck Ribéry avait décidé de tourner la page équipe de France après huit ans chez les Bleus. Une décision surprenante à l'époque alors que l'ailier faisait encore les beaux jours du Bayern Munich. Mais plus qu'une décision sportive, elle était surtout personnelle. Dans une interview accordée à L'Equipe, Franck Ribéry, rare dans les médias, est revenu sur la fin de son histoire en équipe de France.

"Parce que je ne suis pas un tricheur. J’aurais peut-être pu aller à cette Coupe du monde, faire semblant. Mais je ne voulais pas aller au Brésil pour être sur la photo, faire de la figuration. J’ai aussi senti de la méfiance chez certains. Un lien de confiance s’est cassé. Moi, j’ai assumé ma décision. D’autres n’ont pas assumé ce qui avait été décidé. Personne ne devait plus parler sur ma blessure après mon forfait. Certains l’ont fait", a indiqué Franck Ribéry.

"Je partirai du Bayern en seigneur"

Franck Ribery Bayern München

L'article continue ci-dessous

"J'ai pris la haine sur beaucoup de choses. Parce qu’en France, dans mon pays, on trouvait toujours un truc à me reprocher. Bien sûr qu’en dehors du foot j’ai fait des conneries. Tout le monde en fait. Mais j’ai fait aussi beaucoup pour ma sélection au niveau professionnel. Trop de choses se sont accumulées autour de moi. Je ne supportais plus une certaine hypocrisie", a ajouté l'ailier du Bayern Munich en fin de contrat à l'issue de la saison.

Franck Ribéry a évoqué son avenir et aimerait continuer chez les Bavarois : "Je ne tricherai jamais avec le Bayern. On va voir comment ça se passe dans les semaines à venir. Je suis quelqu'un d'entier. Je continuerai au Bayern si je peux toujours tout donner pour lui. Nos discussions seront sincères, même si je sais que j'ai des possibilités de rester. Ma décision finale sera de toute façon en parfaite osmose avec le club. Je partirai du Bayern en seigneur !".

"J'ai toujours du gaz. J'ai cette force, cette envie. J'aime encore jouer, prendre du plaisir. Je ne suis pas blasé. Mais si je pars du Bayern, ce sera pour mieux y revenir. Plus comme joueur, mais dans un autre rôle. Je me vois bien auprès des jeunes. Je les aimes bien, et ils m'aiment bien. Il y a de la sincérité, du respect. Je veux qu'ils réussissent", a conclu l'ailier français qui semble lié à vie avec le Bayern Munich.

Fermer