France-Biélorussie - Retour au 4-4-2 avec Giroud et Tolisso : comment vont jouer les Bleus ?

Commentaires()
Getty
Privé de N'Golo Kanté, Didier Deschamps devrait revenir à un système en 4-4-2. Olivier Giroud devrait ainsi retrouver sa place de titulaire.

Comme vendredi dernier à Sofia, Didier Deschamps n'a pas proposé de mise en place tactique lors de la séance à huis-clos programmée lundi après-midi sur la pelouse du stade de France. Quelques exercices de passes en mouvement suivis d'un travail devant le but pour une séance légère d'une petite heure qui n'ont donné aucune réelle indication sur les intentions du sélectionneur. Le forfait de N'Golo Kanté - victime selon nos informations d'une déchirure à la cuisse gauche - l'appelle pourtant à aligner de nouveau un milieu à deux et à repasser donc dans le système très majoritairement utilisé depuis le dernier Euro. 

Alexandre Lacazette a loupé le coche

L'article continue ci-dessous

Tolisso plutôt que Rabiot, le retour du duo Griezmann-Giroud ?

Touché face à la Bulgarie, Djibril Sidibé était la seule incertitude d'une défense qui a convaincu et qui devrait donc être reconduite au Stade de France. Le Monégasque et Lucas Digne accompagneront donc le duo Samuel Umtiti-Raphaël Varane. C'est sur la ligne au dessus, au milieu de terrain, que le plus gros changement devrait avoir lieu. Blaise Matuidi, buteur face à la Bulgarie, enchaînera pour encadrer Corentin Tolisso qui devrait conserver les faveurs de Didier Deschamps. Même si le sélectionneur a échangé avec Adrien Rabiot et que le milieu parisien a travaillé dans des schémas de jeu qui impliquaient également Antoine Griezmann, le joueur du Bayern Munich semblait conserver une longueur d'avance, lundi soir. 

Dans le secteur offensif, le trio Griezmann-Giroud-Mbappé s'est clairement distingué. Comment évolueront-ils ensemble ? Dans un système qui impose une rigueur défensive aux excentrés, Antoine Griezmann pourrait de nouveau s'exiler sur le côté droit même s'il apparaît difficile d'imaginer que le duo des "GG" ne soit pas reconstitué. À gauche, Dimitri Payet et Thomas Lemar étaient en balance avec une légère tendance favorable au Marseillais. Selon les dires du sélectionneur, qui a insisté en conférence de presse sur la jeunesse de l'équipe qui avait débuté en Bulgarie et sur l'importance de l'expérience au moment de conclure pour valider la participation de la France au Mondial 2018, Dimitri Payet pourrait bien avoir toutes ses chances de fêter une 36ème sélection. 

Le onze probable : 

XI probable Biélorussie

Prochain article:
Mercato : le PSG à la lutte avec Chelsea pour recruter Paredes
Prochain article:
Lille-Amiens 2-1 - Laborieux mais renversant, le LOSC enchaîne
Prochain article:
Bundesliga - Hoffenheim 1-3 Bayern Munich : les Bavarois débutent 2019 avec le sourire
Prochain article:
Ligue 2 - 21e journée : le leader Metz surpris par Clermont, Auxerre poursuit sa remontée
Prochain article:
Bordeaux - Ricardo compte sur Driss Trichard mais...
Fermer