France-Belgique 3-0, Reine-Adelaide et les Bleuets font le plein de confiance

Commentaires()
Getty
À quelques jours de l'entame de l'Euro, l'équipe de Sylvain Ripoll a rassuré quant à son état de forme en dominant la Belgique en amical.

Appelée à disputer son premier Euro depuis 2006, l'Equipe de France Espoirs ne manque pas de certitudes à l'heure de prendre la direction de l'Italie. Après sa campagne de qualification parfaitement négociée, la sélection tricolore enchaine les bons résultats en matches de préparation. Le dernier en date est survenu ce lundi au Mans, avec une victoire sans appel assurée contre la Belgique (3-0).

Alors que leurs ainés ont souvent peiné lors de leurs oppositions face aux voisins d'outre-Quiévrain, les Bleuets, eux, ont donc déroulé. Ils se sont imposés logiquement 3-0 et le score aurait pu être plus conséquent s'ils avaient converti la moitié des opportunités qu'ils se sont créés aux avant-postes.

Le plus adroit des joueurs français a été l'Angévin Jeff Reine-Adelaïde. Pour sa septième apparition avec la sélection Espoirs, et comme il en avait émis le souhait dans un entretien accordé à Goal, le milieu de terrain natif de Champigny-Marne a fait preuve d'efficacité et de réalisme. C'est lui qui, au quart d'heure du jeu, a débloqué la situation en exploitant habilement une passe involontaire de Bamba. Et c'est encore lui qui à l'heure du jeu a clôturé la marque en convertissant du bout du pied un service de Houssem Aouar.

Avec ce doublé, l'ancien joueur d'Arsenal a marqué des points auprès de son sélectionneur. Cependant après le match, il pensait surtout au collectif et non à son rendement personnel. "C'est un bon match de l'équipe, mais on a encore des choses à améliorer. C'est encourageant pour la suite. On va suivre cette ligne directrice, a-t-il déclaré au micro de Canal+ Sport. Si je suis un buteur ? Non, je n'en suis pas encore un. C'est grâce à l'ensemble de l'effectif".

L'article continue ci-dessous

Une seule occasion pour les Belges

L'autre but des Bleuets a été inscrit par Moussa Dembelé. Et quel but ! Le Lyonnais a fait la différence en faisant parler sa puissance dans la surface, et à l'origine de l'action il y a aussi eu un superbe rush de Jonathan Ikoné. Une action de grande classe et que les Bleuets gagneraient à reproduire à l'Euro face à des adversaires d'un autre calibre.

Car oui, cette Belgique-là était très faible. En 90 minutes de jeu, elle ne s'est offert qu'une seule tentative digne de ce nom par le biais de l'ancien Marseillais Iseka. Sinon, c'était le désert total. Devant une telle adversité, Ripoll n'a d'ailleurs pas hésité à faire une large revue d'effectif en seconde période. 20 joueurs ont ainsi participé à ce match de préparation. L'avant-dernier avant le départ en Italie, puisqu'il y aura encore un face-à-face contre l'Autriche (11 juin).

Fermer