France-Belgique (1-0) - Umtiti et Lloris merveilleux, 11 combattants : les notes des Bleus

Commentaires()
Getty
Grâce à une performance collective de haute volée, un but de Samuel Umtiti et un arrêt somptueux de Lloris, la France est en finale du Mondial.

Hugo Lloris : 8

Il a fait preuve d'une belle maîtrise dans sa surface lors des temps forts belges qui ont beaucoup centré dans sa surface. À 0-0 en première période, il sort de nouveau un arrêt de très grande classe sur une frappe d'Alderweireld (21e). 

Benjamin Pavard : 4

Il a énormément souffert face à Hazard en première période et n'a pas su trouver les clés pour l'empêcher d'amener le ballon devant la surface de Lloris. Il aurait pu marquer sur une frappe brillemment sauvée par Courtois même s'il aurait dû voir Griezmann en retrait (39e). Mieux sur le plan défensif en seconde période.  

Raphaël Varane : 7

Il s'est de nouveau plus signalé par sa capacité à ressortir les ballons et a orienter la première relance que dans ses interventions purement défensives. Peu de duels à son actif et il aurait sans doute dû mieux couvrir son côté droit sur certaines actions de Hazard en première période. Une intervention décisive toutefois en s'interposant sur une frappe puissante du joueur de Chelsea (20e) puis une autre juste davant la surface (80e). 

Samuel Umtiti : 8

Quel match de patron du numéro 5 des Bleus ! Des interventions en pagaille dont deux très importantes devant les buts de Lloris (6e, 27e). Des dégagements très précieux pour couper les temps forts belges et une bonne maîtrise au duel face à Lukaku.  

Lucas Hernandez : 5

Il n'y a vraiment pas grand chose à reprocher à son comportement défensif. Il s'est parfaitment placé en troisième rideau pour limiter l'influence de De Bruyne. Dans le combat, le latéral madrilène a montré la même solidité qu'à son habitude. Il n'a en revanche pas beaucoup existé dans la moitié de terrain adverse.

Paul Pogba : 5

À la baguette en première période, ses deux ballons en profondeur pour Kylian Mbappé (11e, 13e) auraient sans doute mérité d'être décisifs. Son influence s'est réduite à mesure que les Belges ont monté le bloc d'un cran, même si sa capacité à remonter le ballon a servi. Il a souffert face à Hazard comme la totalité du côté droit des Bleus. 

N'Golo Kanté : 7

Il est redescendu très bas en première période pour toucher des ballons et permettre aux Bleus de conserver une certaine maîtrise. Même si les Belges ont évité de mettre les joueurs décisifs dans sa zone axiale, son travail de sape incessant a éteint De Bruyne. Il termine une nouvelle fois la rencontre avec le plus haut total des ballons récupérés (8).

Kylian Mbappé : 7 

S'il y avait un doute sur sa condition physique, il a très vite été enlevé par ses premières accélérations. En réponse à Hazard, le numéro 10 des Bleus a très souvent mis à l'amende Fellaini et Vertonghen. Il a notamment réalisé un superbe centre pour Giroud qui a manqué sa reprise face à Courtois (34e). c'est aussi lui qui décale Pavard sur l'action sauvée par Courtois (39e). Six dernières passes avant une occasion nette pour Mbappé qui termine la rencontre avec une feuille statistique pas à la hauteur de sa prestation.

Antoine Griezmann : 6 

S'il a pu se montrer maladroit sur certains coups francs, il distille un centre décisif pour Umtiti sur corner. Très intelligent dans les mouvements, il a densifié le milieu de terrain en modifiant la tenue du pressing belge. Son jeu sans ballon a été d'une très grande utilité tout comme ses déviations et jeux en une touche de balle qui ont souvent ouvert le jeu et conduit à des occasions.

Blaise Matuidi : 7

Un match dantesque du milieu polyvalent des Bleus qui s'est jeté à corps perdu dans la bataille. Il a contribué à l'effort collectif pour anesthésier le côté droit belge et a mis beaucoup de vitesse dans les 30 derniers mètres. Le joueur de la Juventus a imposé un défi physique de tous les instants et s'est montré très inspiré dans l'anticipation pour couper les transmissions. Il aura fallu deux gros chocs en fin de rencontre pour le mettre au tapis. 

L'article continue ci-dessous

Olivier Giroud : 5

Quelle abnégation dans le combat. Il manque une énorme occasion sur un centre de Mbappé (34e), voit une frappe captée par Courtois après un beau contrôle orienté au retour des vestiaires. C'est à peu près tout sur le seul aspect offensif, mais avec son travail sur les hommes et le poids qu'il peut mettre au duel, c'est à se demander où est l'essentiel.

Julien Quelen, à Saint-Pétersbourg. 

Prochain article:
Rennes : Johansson blessé, des pistes pour Poha
Prochain article:
Après trois mois dans la lessiveuse monégasque, Thierry Henry n'entrevoit toujours pas le bout du tunnel
Prochain article:
Coupe de la Ligue : SL Benfica - FC Porto | Horaire, streaming, enjeux, TV, compos : toutes les infos pratiques
Prochain article:
Ligue 2 : bonnes opérations pour Brest et Le Havre
Prochain article:
Matches, programme TV : tout savoir sur les 16es de finale de la Coupe de France
Fermer