France-Allemagne, une brèche s'ouvre, à Anthony Martial de s'y engouffrer

Commentaires()
La succession de Karim Benzema pourrait s'ouvrir plus rapidement que prévue à la pointe de l'attaque des Bleus. Anthony Martial semble le mieux armé.

GOAL  Par  Loic Tanzi


La vie sportive continue. Pendant que l’affaire de chantage à la sextape impliquant Mathieu Valbuena et Karim Benzema ne cesse de faire des remous, d’autres marquent des points. Sportivement, le chemin des Bleus jusqu’à l’Euro ne s’arrête pas et Didier Deschamps est dans l’obligation de remanier son groupe au plus vite. Rien n’indique pour l’instant qu’il devra le faire jusqu’en juin prochain, mais l’éventualité a déjà été pensée par le sélectionneur des Bleus. En Interne, le staff de l'équipe de France ne désespère pas de pouvoir compter sur ses deux joueurs pour la compétition organisée dans l'héxagone en juin prochain.  

La présence de Kingsley Coman et Anthony Martial dans le groupe de 23 joueurs pour affronter l’Allemagne (13/11) et l’Angleterre (17/11) confirme que l’ancien entraîneur de l’OM est déjà dans une préparation d’avenir, avec la Coupe du monde 2018 en Russie en ligne de mire. Si le sélectionneur venait à aligner une ligne offensive Coman-Martial-Griezmann il ferait le choix du trio le plus jeune de ces 10 dernières années en équipe de France. Avec un peu plus de 20 ans de moyenne d’âge, les trois hommes arriveraient loin devant le système offensif aligné le 28 mars 2007 à l’occasion de France-Autriche. Samir Nasri (19 ans), Nicolas Anelka (28 ans) et Djibril Cissé (26 ans) occupaient les postes de l'attaque (24 ans 5 mois et 20 jours de moyenne d'âge). Dernièrement, Didier Deschamps était déjà passé près de battre ce record en choisissant de faire démarrer Anthony Martial, Antoine Griezmann et Olivier Giroud (24 ans, 5 mois et 23 jours de moyenne d’âge) au Danemark (1-2) .

Martial, comme Benzema ?

Le 13 octobre dernier, Gerrard Bonneau qui a fait venir Anthony Martial au centre de formation de l’OL déclarait au sujet de l’ancien lyonnais : "Il a toujours aimé jouer avec les autres. Un peu comme Karim Benzema ." La comparaison entre les deux hommes ne s’arrête pas là. Ce sont deux joueurs précoces, sûrs de leur jeu et extrêmement talentueux. Dans les colonnes de France Football, José Anigo, l’ancien entraîneur de l’OM prévenait d’ailleurs : "À la place de Benzema, je commencerai à regarder sérieusement dans le rétroviseur car Martial arrive lancé comme un missile. C’est une vraie menace pour lui, surtout qu’il a en plus pour lui l’insouciance de sa jeunesse."

L'article continue ci-dessous

Il y a deux mois, le jeune attaquant se révélait aux yeux de l'Europe pour son transfert qui a coûté 80 million d'euros à Manchester United. Il est maintenant l'un des maillons les plus importants du système de Louis van Gaal et est en passe de jouer un rôle prédominant avec la France. 

La situation judiciaire de Karim Benzema – toujours présumé innocent – pourrait accélérer la carrière de celui qui était déjà qualifié comme son successeur. Très critiqué, Karim Benzema n’a jamais eu de réelle concurrence chez les Bleus. Olivier Giroud ne possède pas les mêmes qualités, Alexandre Lacazette et Andre-Pierre Gignac ne sont là que par intermittence et Loic Rémy enchaine les blessures et les matches sur le banc à Chelsea. Dans ce contexte, l’explosion d’Anthony Martial apparait comme la meilleure des nouvelles pour Didier Deschamps. "Il a le potentiel. Tout le monde est surpris par ce qu'il fait à Manchester United mais c'est bien pour et aussi pour nous , avait déclaré le sélectionneur. Il mérite d'être là." Les louanges ne se sont pas arrêtées là. "Arrêtez Martial et vous arrêtez Manchester United ", avait avoué Alan Pardew, l'entraîneur de Crystal Palace après un match face aux Red Devils. L'ancien monégasque ne compte lui, pas s'arrêter là. 

 

Fermer