Equipe de France, Didier Deschamps : "Je peux rester sur le même système"

Commentaires()
Gettyimages
Didier Deschamps a balayé les questions mardi sur le système qu'il utilisera face à l'Albanie mercredi au Stade Vélodrome.

Depuis lundi et l'entraînement à huis clos à Clairefontaine, l'hypothèse de voir Didier Deschamps changer de système pour affronter l'Albanie mercredi a pris de l'épaisseur. Le sélectionneur a tenu à rappeler qu'il avait plusieurs options tout en mettant l'accent sur le 4-3-3 qu'il utilise depuis le match contre l'Ukraine en novembre 2013.

Il se passe toujours quelque chose au Stade Vélodrome dans les compétitions à domicile, qu'y a-t-il de spécial dans ce stade ?

Didier Deschamps : Le public est chaud et forcément quand il y a des scénarios particuliers ça enflamme le public. D'une manière générale, le Vélodrome a toujours été synomyme d'ambiance de foot. J'ai eu l'occasion d'y revenir en 2014 contre la Suède, cela me fait toujours plaisir d'être ici et de revoir certaines personnes que j'ai cotoyées.

Il y a deux ans, vous aviez déjà modifié votre équipe, qu'est-ce qui avait motivé votre décision ?

C'était surtout un choix par rapport à l'adversaire. 

Êtes-vous tenté de faire tourner ?

Je pense à gagner le match, peu importe les joueurs. On a trois rendez-vous et je ne veux pas me projeter sur quelque chose que l'on ne connait pas aujourd'hui. Vous, vous êtes déjà projetés beaucoup plus loin que ce match. Les temps de récupération sont plus longs après les poules, il y a quasiment une semaine à chaque fois. 

Pour quelle raison changez-vous de système par moment ?

Pour créer du danger à l'adversaire. Je peux rester sur le même système en changeant des joueurs qui n'ont pas le même profil mais c'est bien de proposer autre chose pour déstabiliser l'adversaire. 

À quelle type de match vous attendez-vous contre l'Albanie ?

C'est une équipe qui est très bien organisée, ils ont un sélectionneur italien, ce n'est pas un hasard. Elle ne se contente pas de défendre, elle a des joueurs qui se projetent vers l'avant. Il y a une depense d'énergie et une générosité impressionnante. Ils vont au bout de leurs forces, ce n'est pas que des qualités physiques mais aussi mentales. 

Quelles sont les améliorations dans le jeu que vous aimeriez voir mercredi ?

Que l'on ait plus de maîtrise avec plus de transmissions vers l'avant. On a joué un peu trop long à mon goût sur ce premier match mais c'était aussi à cause du pressing roumain. Il faut mettre plus de fluidité et de rapidité dans les transmissions.

Avec un Paul Pogba meilleur dans le jeu ?

Paul a fait de bons matches avec nous, de moins bons. Je ne pose pas la question de l'utiliser comme il peut l'être à la Juventus, il est capable d'avoir des performances élevées avec l'équipe de France

Loïc Tanzi, au Stade Vélodrome

Les journalistes de Goal sont équipés avec le Samsung Galaxy S7 et Gear 360

Fermer