Finale Ligue des champions - Lyon-PSG, Patrice Lair : "Gagner, ça nous apporterait une autre image au PSG"

Commentaires()
Getty
Comme ses joueuses, Patrice Lair sent qu'une victoire en Ligue des champions pourrait faire évoluer les regards des dirigeants parisiens.

Après deux défaites en deux semaines face aux Lyonnaises, le PSG fait face à une montagne. Pour cette finale de Ligue des champions à Cardiff jeudi (20h45), les Parisiennes comptent utiliser leurs défaites pour arriver à ramener le trophée le plus important de leur saison.

Vous avez joué Lyon en très peu de temps, comment approchez-vous cette troisième rencontre ?

Patrice Lair : On se sert des matches pour analyser et tenter d'améliorer son équipe. Au Parc OL (0-3), on avait été un peu trop ambitieux. On a travaillé beaucoup à la vidéo et sur le terrain pour corriger certaines choses. Il faudra faire autre chose jeudi. Il faut certainement tenir un peu plus le ballon et si on a la chance de marquer en premier, il faudra aller chercher un deuxième but. Gagner, ça nous apporterait une autre image dans le club, ça a été le cas pour les Lyonnaises après la première victoire, c'est à notre tour.

Lyon est favori, est-ce un avantage ?

On a des arguments. On a peut-être un effectif moins large mais quand on est au complet on peut leur poser des problèmes. On mérite d'être là, on a été capable de renverser certaines équipes. C'est un signe que cela peut nous sourire jeudi (...) Il ne faut pas forcement que l'on soit dans un bon jour et Lyon dans un mauvais jour. Si on est capable de répéter ce que l'on a fait en finale de Coupe de France, on sera au top. On peut passer, j'en suis persuadé.

Que faut-il faire pour gagner ?

Il faut être capable de jouer détendu, de tout donner sans se mettre trop de pression. Il faut tenter beaucoup de choses. J'ai un groupe qui a besoin de confiance et de sérénité. Cette équipe pense aux copines, à Sabrina par exemple qui va arrêter.

Etes-vous fier de jouer cette finale franco-française ?

C'est extraordinaire et j'ai eu du mal à l'imaginer. C'est sensationnel et ça montre l'évolution du football français. C'est bien de faire une finale, mais j'attends surtout un titre avec notre équipe nationale. Pour cet été, ce serait sympa.

Sentez-vous le groupe touché par les propos des Lyonnaises après le match de Coupe de France ?

Moi je m'en fous. C'est comme ça, c'est de bonne guère. On dit qu'on a beaucoup défendu... A Lyon j'ai quand même pas mal attaqué, mais le principal c'est de pouvoir se sublimer jeudi. On est adversaires, mais jeudi on va defendre chèrement notre peau.

Loïc Tanzi, à Cardiff

Fermer