News Résultats en direct
Ligue 1

Fekir, Mateta, Diallo... Depuis la Russie, Jean-Michel Aulas fait le point sur le mercato lyonnais

11:24 UTC+2 25/06/2018
Jean-Michel Aulas
En Russie depuis le début de la Coupe du Monde 2018, Jean-Michel Aulas s'est livré à quelques indiscrétions au sujet du mercato lyonnais.

Actuellement en Russie, officiellement en tant que membre de la Fédération Française de Football, Jean-Michel Aulas n'en reste pas moins un président ambitieux, toujours à l'affût d'une bonne affaire pour son club. Coupe du Monde 2018 oblige, le mercato est pour le moment assez calme, et celui de l'Olympique Lyonnais n'échappe pas à la règle. Et pour cause, si de nouvelles rumeurs fleurissent chaque jour, "il n’y aura pas d’arrivée avant le 1er juillet", a assuré le président du club rhôdanien au Parisien

Plusieurs départs en perspective 

S'il faudra donc attendre le mois de juillet pour voir l'OL lancer son mercato sur le plan des arrivées, plusieurs départs seraient d'ores et déjà à l'ordre du jour. "Il y aura des départs, sûrement pour arrêter les comptes qui sont très bons, sans départ de star. On a une structure financière qui est d’aplomb. Si Nabil était parti, c’était le jackpot", a ajouté l'homme âgé de 69 ans, pas peu fier du travail effectué en interne. 

Dans cette optique, après le départ de la pépite William Geubbels vers l'AS Monaco pour 20 millions d'euros, les deux prochains à quitter le navire devraient être Mouctar Diakhaby et Jean-Philippe Mateta, comme l'a annoncé Jean-Michel Aulas dimanche sur BeIn Sport. "Probable que Mouctar Diakhaby parte, tout comme Jean-Philippe Mateta à Mayence", a t'il concédé, alors que le premier cité est annoncé très proche de Valence, récent 4ème du championnat d'Espagne. Dans le même temps, l'emblématique président lyonnais a confirmé le départ probable du jeune Aldo Kalulu vers le FC Bâle, tandis que le club de Besiktas aurait finalement renoncé à recruter Rafael, placé sur la liste des transferts. 

Quid des prochaines arrivées ? 

En ce qui concerne les arrivées, le club aux sept titres de champion de France semble vouloir procéder en toute discrétion. Même si, de nouveau, le président a donné quelques indices. Si la prolongation d'Houssem Aouar, grand espoir du club, ne ferait plus l'ombre d'un doute, d'autres chantiers attendent le récent troisième de Ligue 1, qui jouera donc la Ligue des Champions la saison prochaine. En défense, l'heureux élu ne sera finalement pas le capitaine de l'Equipe de France Espoirs, Abdou Diallo, dont la signature à Dortmund serait imminente. Mais que les supporters de l'OL se rassurent, le club dispose d'autres pistes plus ou moins avancées, l'une "qui est à la Coupe du monde, l’autre qui n’y est pas", toujours selon Jean-Michel Aulas. 



Outre l'arrivée d'un défenseur central, l'essentiel du mercato lyonnais devrait résider dans la faculté du club à préserver ses meilleurs éléments. "​La tendance actuelle, c'est qu'on ne laisse partir personne pour avoir la meilleure équipe et qu'on la renforce comme prévu", a indiqué le président. De ce fait, la possiiblité de voir Nabil Fekir rester ne serait pas exclue. Après son départ avorté à Liverpool et avec la somme de 70 millions d'euros réclamée par Jean-Michel Aulas pour l'enrôler, force est de constater que le temps joue en faveur de l'OL... Et ce dernier le sait mieux que personne.