News Résultats en direct
Chili

FC Barcelone, Vidal : "Avec Claudio Bravo, nous ne serons jamais amis"

12:59 UTC+1 30/10/2019
111019 Chile training Arturo Vidal Claudio Bravo
Le milieu de terrain chilien a évoqué sa relation avec son compatriote, ainsi que celle avec Antonio Conte, actuellement à l'Inter Milan.

Arturo Vidal est un joueur de caractère. Et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il n'a pas la langue dans sa poche. Lorsque le Chilien a quelque chose en tête, il le fait savoir. Dans une interview accordée à 'El Mercurio', un quotidien chilien, Arturo Vidal a évoqué sa relation avec son compatriote, Claudio Bravo, lui aussi passé par le FC Barcelone, avec qui il a remporté deux Copa America, mais dont les relations sont au point mort depuis la Coupe du monde 2018.

Vidal vide son sac au Barça : "Ni content, ni heureux"

"La femme de Claudio Bravo nous a accusés d'être aller faire la fête pendant la Coupe du monde en Russie en 2018 et de ne pas s’être entraînés pour cause d’ivresse. Je n'ai pas parlé avec Claudio lors du rassemblement à Alicante. Je suis assez un homme pour dire des choses en face. Et je leur ai dit il y a deux ans, lorsque les commentaires de leurs proches sont arrivés. Je ne sais pas s'il m'a compris, parce que nous n'avons plus jamais parlé depuis", a expliqué l'international chilien.

Vidal fan de Conte

"L'un des nous deux devait faire le premier pas (ndlr parler à Alicante) et ce n'était pas moi ... C'est pourquoi je n'ai pas eu de problèmes et chacun s'est entraîné individuellement. Nous ne sommes pas amis et nous ne serons jamais amis, mais l'équipe nationale est la chose la plus importante. La situation au Chili ? Il est impossible de ne pas garder un œil sur ce qui se passe dans le pays. Si j'avais été au Chili, je serais sorti dans la rue", a ajouté le milieu du Barça.

Mercato - Arturo Vidal cible de l'Inter Milan cet hiver ?

Cet été des rumeurs ont annoncé Arturo Vidal à l'Inter. Il aurait retrouvé une vieille connaissance en la personne d'Antonio Conte qu'il a eu à la Juventus. Le Chilien a rendu hommage au technicien italien : "J'ai vécu de très bons moments avec Antonio Conte. Le saut de qualité que j'ai connu était grâce à lui. Dans le football, le plus important est la confiance, et quand un entraîneur de ce prestige vous la donne, vous vous améliorez beaucoup".

Le Chilien s'est plaint de sa situation au FC Barcelone : "Je ne suis pas content, ni heureux, mais j’essaye d’inverser la tendance et gagner ma place de titulaire. J’ai beaucoup travaillé et j’ai été titulaire durant toute ma carrière. Cette fois, ce n’est pas le cas, mais je suis tranquille, je sais que ça va arriver. Je n’ai pas d’explication, mais il y a différentes façons de voir le football, de jouer, etc… Je ne suis pas content de cette situation, mais ce sont des choix de l’entraîneur. J’ai toujours eu le soutien de mes partenaires et mes entraîneurs m’ont toujours accordé leur confiance. Quand vous vivez ce qu’il m’arrive en ce moment, c’est difficile. Il faut tout donner".