FC Barcelone, le père de Rafinha prône un départ : "Nous devons trouver une porte de sortie"

Commentaires()
Gonzalo Arroyo Moreno
Mazinho, ancien attaquant brésilien, réfléchit sérieusement à un départ de son fils, Rafinha, du FC Barcelone pour le bien de sa carrière.

Le clan Rafinha met la pression au FC Barcelone. Performant lors de ses rares entrées en jeu, l'international brésilien souffre de la lourde concurrence aux postes où il peut évoluer. En attaque, sur le côté, Rafinha doit notamment faire face à la présence de Philippe Coutinho et Ousmane Dembélé tandis qu'au milieu de terrain, Arthur, Ivan Rakitic et même Arturo Vidal semblent devant lui dans la hiérarchie.

Dans un entretien accordé à Radio Galicia Sport, Mazinho, le père de Rafinha, a affiché les envies d'ailleurs de son fils : "C'est fou, il ne comprend rien. Seul l'entraîneur sait ce qu'il a ou n'a pas. La vérité est que nous essayons de mettre Rafinha dans une situation où il joue régulièrement. Nous devons chercher une issue car c'est vraiment compliqué pour lui ici au FC Barcelone".

Rafinha doit "jouer plus"

Rafinha Suarez Rayo Vallecano Barcelona LaLiga

L'article continue ci-dessous

Le père du Brésilien a mis la pression sur Ernesto Valverde : "Cela fait essentiellement deux ans qu'il joue à peine et il a besoin d'un club pour lui donner 30 ou 40 matchs par saison. Ici, quand on a trois matchs de suite, on est coupé de l'équipe. L'entraîneur a en tête sa façon de travailler, mais pour le joueur ... Rafinha a bien joué en pré-saison, il a eu des matches spectaculaires, il ne le comprend pas".

"C'est du football, c'est normal, bien sûr, et nous devons être heureux parce que nous sommes dans un grand club. Mais nous devons partir pour jouer plus. S'il y a des clubs intéressés, que le FC Barcelone est intéressé par un transfert et le joueur est content, nous travaillerons ensemble", a conclu le vainqueur de la Coupe du monde 1994 avec le Brésil.

Prêté la saison dernière à l'Inter Milan, Rafinha avait mis du temps à s'adapter avant de jouer avec assez de régularité en Italie. Mais l'international brésilien a été contraint de retourner au FC Barcelone cet été, faute d'accord avec le club italien pour un transfert. Désormais, il va devoir prendre son mal en patience, au moins jusqu'au mois de janvier.

Fermer