Entretien - Jérôme Alonzo : "Monaco est mieux armé mentalement"

Commentaires()
L'ancien portier du PSG nous a accordé une interview avant la finale de la Coupe de la Ligue qui oppose son ancien club à Monaco samedi (21h00).

Son rôle de consultant pour France Télévisions lui ouvre le micro lors des matches de Coupe de France et de Coupe de la Ligue. C'est en tant que spécialiste et observateur avisé du football français que Jérôme Alonzo, dans les locaux de notre partenaire France Bleu Paris, nous a livré son regard sur le PSG et Monaco. Samedi au Parc OL (21h00), les deux clubs se livreront un duel au sommet pour le premier trophée de la saison. 

PSG-Monaco : quand la Coupe de la Ligue devient un véritable carrefour de la saison

Le PSG et Monaco se retrouvent en finale de la Coupe de la Ligue, mais Paris a déserté la compétition qui l'intéressait le plus tandis que Monaco y figure encore. L'ASM peut-elle remporter la Ligue des champions avant le PSG ?

Jérôme Alonzo : Je ne pense pas que Monaco puisse la gagner plus rapidement que le PSG. Il y a encore un ou deux postes où ça va pécher un petit peu. Et puis pour moi Monaco va arriver en rupture. Ils ne peuvent pas être mieux, cette équipe est à fond. Kylian est le facteur X qu’on n’attendait pas, Falcao on le voyait mort et il est là, Germain est une valeur sûre. On va voir comment cela tiendra quand il y aura deux ou trois blessés, mais pour moi non. 

Avez-vous un pronostic pour la finale ? 

Je pense que les deux équipes vont marquer et que ça peut aller tard dans la nuit. 

Les deux clubs bataillent aussi l'un contre l'autre pour le titre de champion de France... 

Pour le titre, je reste sur la dynamique du moment et je crois que le podium va rester comme il est : Monaco, Paris, Nice. 

Jérôme Alonzo

Les contextes parisien et monégasque sont très différents, est-ce que cela peut jouer en faveur de l'ASM ?

Qui va se pointer au centre d’entraînement de la Turbie si Monaco en prend 5 samedi contre Paris ? Personne. Quand ça marche bien à Monaco, c’est un luxe fantastique. T’es premier, t’es en quart de finale de la Ligue des champions et personne ne te calcule. Là on ne parle de Monaco que parce qu’il y a Kylian. 

Ça peut être un handicap aussi, non ? Le public peu nombreux, le manque d'engouement, par exemple...

C’est d’autant plus remarquable d’arriver à se surpasser sur certains matches. J’ai commenté la demi-finale de la Coupe de la Ligue contre Nancy… Nancy mérite de gagner 10 fois ce match, Monaco a fait un non match mais tu sentais que les joueurs ne pouvaient pas jouer, il y avait 1000 personnes, 1000 ! C'était un mardi, d'accord, mais il faisait beau. Ça peut être à double tranchant, mais pour jouer le titre je pense que c’est un luxe. 

Au PSG après la catastrophe de Barcelone, beaucoup ont pointé du doigt l'absence d'un véritable patron. Qu'en pensez-vous ?

À Monaco, ils ont le leader père et le leader mère. Le leader père c’est le père fouettard, le Zlatan Ibrahimovic. Et le leader mère, c'est le mec plus empathique qui va te prendre dans les bras quand ça va mal. Cavani, par exemple. Quand tu as cette équilibre, tu as gagné. Et Paris ne l’a pas. Il n’y a plus le leader père, ce redresseur de torts, le "bad guy". Je pense que de ce point de vue là Monaco est plus armé mentalement. À Paris, sur ça, Ibra a laissé un grand vide.

Pour terminer, vous qui avez été gardien, on parle beaucoup d'Alphonse Areola et de Kévin Trapp, très peu de Danijel Subasic...

Je me suis trompé sur lui. Quand il est arrivé en Ligue 2 je me suis dit : "il n’y a pas assez de bons gardiens en France ?". Puis j’ai regardé son CV, il a été bon au pays, il a fait ses armes. Il a un style un peu particulier, Je le trouvais un peu raide quand il est arrivé puis il a bossé. Il a une histoire quasi filiale avec André Amitrano, l’entraîneur des gardiens de Monaco, qui l’a amené à un vrai niveau international. C’est la progression d’un mec qui a amené son potentiel à son maximum. 

Propos reccueillis par Loïc Tanzi (avec Julien Quelen)

Prochain article:
Le message audio glaçant d'Emiliano Sala dans l'avion
Prochain article:
Le Barça prépare une offre stratosphérique pour De Jong
Prochain article:
Arsenal, Laurent Koscielny soutient Hector Bellerin : "Revient plus fort qu'avant"
Prochain article:
Coupe de France : L'AS Monaco tombe contre le FC Metz, Lille assure contre Sète
Prochain article:
Après une nouvelle défaite contre Metz, Thierry Henry n'entrevoit toujours pas le bout du tunnel
Fermer