EXCLU GOAL - Makelele raconte comment il a aidé Bakayoko à franchir un cap

Commentaires()
Alors que Tiémoué Bakayoko s'apprête à signer à Chelsea, Claude Makelele, qui l'a connu à Monaco, évoque le rôle qu'il a joué dans son éclosion.


EXCLUSIF

Si le potentiel de Tiemoué Bakayoko est unanimement reconnu depuis sa formation à Rennes, Claude Makelele, qui a fait un passage express dans la direction de l'AS Monaco, a expliqué à Goal qu'il a dû booster le jeune international français.

Bakayoko à Chelsea, ça se précise

Bakayoko n'avait que 19 ans à l'époque et sa relation avec Leonardo Jardim était plutôt fraiche, mais les conversations avec Makelele ont aidé le jeune milieu de terrain à changer son alimentation, déménager et simplifier son mode de vie.

Sur le point de s'engager à Chelsea comme Goal le révèle ce jeudi, Tiémoué Bakayoko est désormais très attendu en Angleterre, dans un club que Makelele a aussi fréquenté. 

"Quand j'y étais [à Monaco], je le voyais sur le banc", a déclaré Makelele à Goal. "Il ne jouait jamais ou était remplaçant... J'avais vu beaucoup de vidéos de lui, alors je suis venu le voir sur le terrain d'entrainement. Un jour, j'ai décidé de lui parler, j'allais sur le terrain et tous les jours je parlais avec lui (...) Il faisait beaucoup d'erreurs".

"Après j'ai vu que ce n'était pas seulement un problème de football, mais la manière avait laquelle il l'abordait, qui était un problème. Je voulais tout simplement supprimer cette voie, mais je ne peux pas tout expliquer [au sujet de sa vie personnelle] alors parlons du football" , a poursuivi l'ancien milieu.

"J'ai parlé avec lui, il avait besoin d'être libre dans sa tête. Pour jouer en tant que milieu de terrain, vous devez être concentré à 100%. S'il y a toujours un petit problème ici ou là, vous ne pouvez pas vous concentrer sur votre travail, vous savez. J'ai beaucoup parlé avec lui, pendant environ un mois j'étais avec lui tous les jours, en expliquant les choses sur le terrain d'entrainement".

"Il fallait qu'il se concentre sur lui, pas seulement lui d'ailleurs, mais beaucoup de joueurs comme [Kylian] Mbappé ou [Thomas] Lemar qui étaient également sur le banc. Alors, quand j'ai décidé de partir, je l'ai dit au boss : 'écoutez ce joueur doit jouer davantage, il a besoin de plus de concurrence et vous verrez...' ".

"La saison suivante, c'est ce qu'il s'est passé... Bakayoko, je ne sais pas s'il va à Chelsea ou à Manchester, mais ce sera bon pour lui, il sera plus fort. Il a de bonnes qualités. Il est bon , Il a besoin de temps et il doit apprendre aussi en Premier League, car ce n'est pas facile la Premier League".

"Il n'est pas le seul à avoir peur. Il prend des décisions tout le temps, parfois ce ne sont pas les bonnes, mais ce type de joueur fera des erreurs afin de s'améliorer. Il a la qualité pour dribbler, passer, avoir le bon timing pour la passe. Il est bon, très bon. Maintenant, il a besoin d'un manager qui fera de lui un grand joueur".

Makelele a joué 217 matchs en cinq ans à Chelsea, où il a remporté deux titres de champion et a atteint la finale de la Ligue des Champions. Il est désormais adjoint de Paul Clement à Swansea..

Fermer