Europa League - Mannone : "Cech veut gagner pour Arsenal"

Commentaires()
Getty Images
Le gardien de but d'Arsenal Petr Cech s'apprête à disputer une finale contre son ancien club de Chelsea ce mercredi (21h).

L'ancien gardien de but d'Arsenal Vito Mannone est venu au soutien de son compère Petr Cech avant la finale d'Europa League. Le portier tchèque va en effet disputer le dernier match de sa carrière avant de prendre sa retraite, et ce contre son ancien club de Chelsea, où il a passé onze saisons et où il pourrait revenir un jour dans le staff.

Certains supporters doutent cependant que le gardien de 37 ans devrait débuter ce mercredi à Bakou (21h), au vu des ces rumeurs de retour chez les Blues après la fin de sa carrière sportive. Unai Emery a d'ailleurs refusé de confirmer qu'il débuterait la rencontre lorsque la question lui a été posée.

"Il mérite qu'on lui fasse confiance"

"Je le respecte beaucoup, a commencé l'ancien technicien du PSG. Sa carrière est fantastique. D'abord en tant que personne, ensuite en tant que professionnel. Il mérite qu'on lui fasse confiance parce que sa carrière dit de lui qu'il est un gentleman. Mercredi il peut commencer ou pas, je vais décider. Mais ce sera avec respect. Comment ne pas avoir confiance en lui ?"

Vito Mannone

Vito Mannone, qui a passé sept ans à Arsenal entre 2006 et 2013 est persuadé que le Tchèque ne trahira pas les Gunners. "C'est un choix difficile pour l'entraîneur, estime pour Goal l'Italien, en prêt au Minnesota United. L'histoire à propos Cech qui retournerait à Chelsea rend les choses compliquées pour Emery.

"Je comprends certains supporters et ce qu'ils disent. Mais connaissant Petr, c'est un grand professionnel et il veut gagner pour Arsenal. Donc je ne pense pas qu'il change quoi que ce soit sur le terrain." Bernd Leno est devenu le N°1 dans le but d'Arsenal depuis son entrée en jeu à la mi-temps contre Watford en septembre dernier, mais il a depuis laissé sa place pour chaque rencontre européenne de la phase finale.

Bernd Leno Arsenal 2018/19

L'article continue ci-dessous

L'Allemand s'est déjà exprimé, laissant entendre qu'il lui serait difficile de ne pas disputer cette rencontre à Bakou, ce qui laisse un choix cornélien à son entraîneur espagnol. "Cech va penser : je veux commencer mon dernier match et prendre ma retraite avec un trophée contre mon ancien club, poursuit Mannone. Mais Leno pense : je suis le N°1, je suis jeune, plein d'énergie et je veux jouer.

"C'est une situation intéressante pour un coach, je l'ai vu aller dans les deux sens par le passé. Cela peut bien se terminer, ou mal. Après le match il y a toujours une réaction. Si cela se passe mal et que le gardien est mauvais, cela peut très mal se passer. Si c'est l'inverse, ce sera une grande décision de l'entraîneur.

"Si Cech débute et qu'il fait un bon match, il a réussi son passage à Arsenal. Un dernier trophée et c'est la fin. Sinon, les fans se diront 'Je le savais'. Le football est marrant comme cela."

Fermer