Euro Espoirs - Angleterre U21 : Jonjoe Kenny croit encore en la qualification

Commentaires()
Getty
EXCLUSIF - Sur le banc mardi face aux Bleuets (défaite 2-1), le défenseur anglais Jonjoe Kenny se confie sur les ambitions de son équipe à l'Euro.

Mardi, l'équipe Espoirs d'Angleterre avait la rencontre en main face à la France avant l'expulsion de son milieu de terrain Hamza Choudhury (65e). Un coup du sort qui a permis le retour en fanfare des Bleuets en fin de match (victoire 2-1 des Espoirs tricolores).

Battus sur le fil, les Anglais n'ont déjà plus le droit à l'erreur s'ils souhaitent se qualifier pour les demi-finales de l'Euro et ainsi empocher leur ticket pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020. En exclusivité pour Goal et SPOX, le défenseur Jonjoe Kenny, resté sur le banc pendant tout le match mardi, se confie sur les chances de son équipe.

"Le staff et les joueurs feront tout pour éviter de rentrer à la maison après la phase de poules, assure-t-il. Nous voulons atteindre la finale. Le talent de notre équipe est incroyable, l'entraîneur (Aidy Boothroyd) est génial et tout le monde fait un excellent travail. Si nous restons positifs, alors le succès viendra."

Prêté à Schalke 04 juste avant l'Euro

Prêté à Schalke 04 par Everton juste avant le début du Championnat d'Europe, Jonjoe Kenny explique aussi les raisons de son départ.

"Schalke est un immense club avec de grands supporters, un grand stade et une histoire incroyable. L'entraîneur David Wagner a aussi été l'une des raisons de mon transfert. Je le connais depuis la Premier League et je le considère comme un excellent entraîneur. Vous avez vu ce qu'il a réalisé avec Huddersfield et je suis convaincu qu'il peut faire de moi un meilleur joueur. Je suis très heureux et j'attends avec impatience que cela commence enfin."

L'article continue ci-dessous

Il a hâte que le challenge démarre et qu'il découvre ses nouveaux partenaires : "Je connaissais quelques noms, mais pour être honnête, j'ai dû chercher sur Google pour savoir qui sont exactement mes nouveaux coéquipiers. Je suis impatient de faire connaissance avec toute l'équipe."

En attendant, Jonjoe Kenny reste concentré sur les prochaines échéances avec la sélection, à commencer par le match crucial de vendredi contre la Roumanie (18h30), qui a fait carton plein d'entrée face aux Croates (victoire 4-1).

De notre envoyé spécial, Robin Haack.

Fermer