News Résultats en direct
Éliminatoires Euro

Euro 2020 - Allemagne, Portugal et les adversaires de l'Equipe de France à la loupe

20:29 UTC+1 30/11/2019
France groupe
La France n’aura pas la tâche facile à l’occasion du 1er tour de l’Euro. L’Allemagne et le Portugal se dresseront sur la route des Tricolores

On disait de l’Euro à 24 sélections qu’il était dépourvu de suspense et d’intérêt jusqu’au début des huitièmes de finale. Ce samedi, avec le tirage au sort de la phase finale de l’édition 2020, on a eu la preuve que ce n’est pas nécessairement le cas. Et c’est malheureusement l’Equipe de France qui le constate à ses dépens. Bien que championne du monde en titre, elle s’est retrouvée en compagnie de l’Allemagne et du Portugal.

La composition des six groupes de l'Euro 2020

Cette poule F de l’Euro réunit pas moins de six couronnes continentales. Un vrai paradoxe dans un Euro où figurent la moitié des nations du continent. Sur ce coup, la chance a clairement abandonné Didier Deschamps, surtout lorsqu’on sait que le match face à l’Allemagne (16 juin) se jouera à l’extérieur (Munich). Les Bleus en auront un autre à livrer chez un adversaire direct, dans le cas où la Hongrie venait à s'extirper des barrages de la Ligue des Nations. Enfin, il y a le Portugal et une opposition contre le tenant du titre ce n’est jamais facile. C’est arrivé en 2012 avec un duel contre l’Espagne et ça ne leur a pas réussi.

Historiquement, figurer dans le groupe de la mort n’augure rien de bon pour les Bleus, même si le terme est à relativiser quand les trois premiers peuvent se qualifier. En 2008, ils s’étaient cassés les dents lorsqu’ils s’étaient retrouvés en compagnie de l’Italie et des Pays-Bas.

En somme, le tirage ne pouvait pas être plus coriace pour les Français. Cependant, il n’y a pas de quoi dramatiser et c'est sur quoi a insisté Didier Deschamps. Pour une équipe qui vise le sacre final, des oppositions face à deux favoris ne doivent aucun cas constituer des écueils à même à faire peur ou à susciter de l’inquiétude. Au contraire, cela doivent procurer une motivation et une excitation supplémentaires.

Adversaires certains des Bleus

Portugal

Palmarès : Champion d’Europe en 2016
Meilleure performance à l’Euro : Lauréat en 2016

Les Portugais ont eu du mal à se qualifier pour cet Euro, n’assurant leur ticket qu’à la toute dernière journée des qualifications. Cela étant, cette sélection reste redoutable, car elle est ni plus ni moins que la tenante du titre de l’épreuve. La Seleçao est aussi habituée aux tournois majeurs puisqu’elle n’en a loupé aucun depuis le Mondial 2018. Enfin, la sélection dirigée par Fernando Santos possède de grandes individualités en son sein dont le quadruple Ballon d’Or Cristiano Ronaldo. Et si on veut inquiéter un peu plus les supporters français, on peut rappeler que la dernière opposition entre la France et le Portugal a tourné à l’avantage des Lusitaniens (finale du dernier Euro).

Allemagne

Palmarès : Champion d’Europe (1972, 1980 et 1996), Champion du monde (1954, 1974, 1990 et 2014)
Meilleure performance à l’Euro : Lauréat en 1972, 1980 et 1996

L’Allemagne est la nation la plus titrée du continent européen. De par ce statut, elle émerge comme un candidat au sacre final. De plus, à l’Euro, elle reste sur trois demi-finales disputées de rang. Mais, la Mannschaft actuelle n’est pas la plus redoutable qu’ait connue ce pays. Les stars qui la regorgent souffre de comparaison avec celles qui ont mené le pays au titre mondial en 2014. En outre, cette sélection reste sur un cuisant échec lors de la dernière compétition internationale. C’est peut-être le meilleur moment de les prendre, même s’il aurait été assurément mieux de les éviter ou les affronter plus tard dans l’épreuve. A noter aussi que les récentes confrontations plaident également en faveur des Bleus vu qu’ils restent sur cinq matches sans revers contre les protégés de Joachim Low.

Adversaires potentiels des Bleus

Islande

Palmarès : néant
Meilleure performance de l’Euro : Quart de finaliste à l’Euro 2016

C’est une vieille connaissance pour les Bleus. Depuis quatre ans, les Tricolores ont croisé le fer avec la sélection nordique à quatre reprises, pour un bilan de trois succès et un nul. Malgré un style très physique et un jeu direct, Sigurdsson et consorts n’ont jamais vraiment à rivaliser avec la bande à Deschamps. Mais, méfiance quand même. SI cette sélection parvient à s’extirper des barrages, elle peut être dure à manœuvrer sur un match en phase finale. L’Angleterre, sa victime de 2016, et l’Argentine, peuvent en témoigner.

Bulgarie

Palmarès : néant
Meilleure performance à l’Euro : premier tour

La Bulgarie n’a plus participé à l’Euro depuis l’édition 2014 et il serait même surprenant de la voir retrouver la scène continentale l’été prochain. Mais, cela reste une possibilité. Popov et ses coéquipiers n’ont que deux obstacles à franchir pour retrouver l’épreuve phare du continent. Peuvent-ils jouer les trouble-fêtes à ce moment-là ? Là, cela relève de l’utopie vu le trou générationnel dont souffre cette sélection. L’époque où cette nation parvenait à faire pleurer toute l’Hexagone (en 1993) parait bien lointaine.

Hongrie

Palmarès : néant
Meilleure performace à l’Euro : Demi-finaliste en 1964 et 1972

La sélection magyare avait fait sensation lors du précédent Euro en atteignant les 8es de finale. Néanmoins, cela semble bien être un exploit sans lendemain pour une nation, très limitée en terme de talent. Cet adversaire ne devrait pas être une menace pour la France, surtout que la dernière victoire face aux Tricolores remonte à 1976. Dirigée par l’Italien Marco Rossi, et avec comme seule star le vieillissant Balázs Dzsudzsák, la Hongrie fera assurément de la figuration dans ce groupe de la mort. Si tant est qu’elle obtienne son ticket pour cette compétition. On imagine mal un scénario contraire, même s’il y aura un match à Budapest.