News Résultats en direct
Euro 2016

Euro 2016, une surprise est-elle encore possible chez les Bleus ?

09:20 UTC+1 02/03/2016
Dmitri Payet - West Ham United
Ils ne sont pas sélectionnés par Didier Deschamps en équipe de France, pourtant certains joueurs pourraient créer la surprise à J-100 de l’Euro 2016.

Didier Deschamps ne cesse de le répéter : “le critère numéro 1, c’est la performance en club“. Excellents en club, certains joueurs mériteraient donc d’avoir leur chance en Equipe de France. Pourtant le sélectionneur tricolore ne les convoque pas ou ne les appelle plus chez les Bleus. Au contraire certains habitués de la sélection sont plus en difficultés avec leur club. Une surprise est-elle donc encore possible en Equipe de France à 100 jours du début de la compétition ? Voici les joueurs qui peuvent encore rêver.

En attaque, Payet, Gameiro ou Coman ?

C’est la question que la presse anglaise se pose depuis plusieurs mois maintenant : pourquoi Dimitri Payet n’est-il toujours pas sélectionné chez les Bleus ? Une absence qui dure depuis l’été dernier et qui est difficilement explicable. Le Français brille en Angleterre depuis le début de la saison et s’est imposé comme l'un des meilleurs joueurs de Premier League. Pour expliquer ce choix, Didier Deschamps a déclaré qu’il attendait plus du milieu offensif tricolore. “ Dimitri n’est pas condamné sinon je ne le mettrais pas dans la présélection. En équipe de France, il n’a pas eu les mêmes performances qu’en club“, a expliqué l’ancien entraineur de Marseille au CFC il y a deux semaines.

Toujours écarté des Bleus, Karim Benzema pourrait rater l’Euro 2016. Si André-Pierre Gignac semble avoir une longueur d’avance dans l’esprit de Didier Deschamps pour le remplacer, le sélectionneur pourrait regarder du côté de la Liga et plus particulièrement de Séville. Depuis le départ de Carlos Bacca au Milan AC, Kévin Gameiro est devenu le titulaire numéro 1 de l’attaque sévillane. L’ancien buteur parisien a inscrit 16 buts en 32 matches toutes compétitions confondues. À titre de comparaison, Giroud en est à 17 en 34 rencontres. Gameiro pourrait donc être l’une des belles surprises dans la liste des 23 pour l’Euro 2016, lui qui n’a plus été appelé depuis août 2012.

Appelé pour la première fois en novembre dernier suite aux absences de Benzema et Valbuena, Kingsley Coman a une carte à jouer en vue de l’Euro 2016. Arrivé cet été au Bayern Munich, l’ancien parisien (19 ans) a rapidement su trouver sa place au point d’être un joueur important et décisif du club bavarois. En 25 matches, Coman a délivré 6 passes décisives et inscrit 5 buts. “ Il est très important pour l’équipe. Il a toujours très bien joué pour nous, je ne peux dire que des bonnes choses sur lui", a confié son entraîneur, Pep Guardiola en décembre dernier.

Au milieu, Kanté, Coquelin ou Nkoudou ?

Comme Dimitri Payet, N’Golo Kanté a découvert la Premier League l’été dernier, et comme le joueur de West Ham, l’ancien caennais s’est imposé comme l'un des meilleurs éléments à son poste du championnat. Leader de Premier League avec Leicester, Kanté réalise d’excellentes performances au milieu de terrain et a déjà mis toute l’Angleterre à ses pieds. "Il est toujours en mouvement, il voit avant ce qui se passe sur le terrain ", a ainsi résumé son entraîneur, Claudio Ranieri, à Téléfoot. De plus l’ancien joueur de Caen possède un profil très complet capable de se projeter vers l’avant et de créer des occasions pour son équipe, contrairement à des joueurs comme Schneiderlin, habitué des rassemblements à Clairefontaine.

En complément Didier Deschamps va-t-il considérer N'Golo Kanté ?

Jamais appelé par Didier Deschamps, Francis Coquelin est pourtant un titulaire important à Arsenal depuis la saison passée. Le milieu de terrain français s’est imposé comme le récupérateur numéro 1 dans l’esprit d’Arsène Wenger et rêve de disputer l’Euro 2016. "Faire partie de l'équipe serait surprenant. Ce serait incroyable. J’ai remporté l’Euro des U19 (en 2010 en France), et c’était déjà quelque chose d’incroyable. Gagner l’Euro avec l’équipe nationale serait encore plus fou. Si je suis performant ici, peut-être que j’aurais une chance de jouer pour la France“, a expliqué Coquelin sur le site officiel d’Arsenal en septembre dernier.

Dans un OM moribond, Georges-Kevin Nkoudou a su tirer son épingle du jeu. Si l’ancien joueur de Nantes a débarqué sur la pointe des pieds sur la Canebière, le milieu de terrain de 20 ans connaît un petit passage dans cette deuxième partie de championnat et revient à peine d’une blessure au genou. Difficile d’imaginer Didier Deschamps le sélectionner pour l’Euro 2016 tant la concurrence est élevée. Dans le cas contraire, Nkoudou pourra mettre en avant ses bonnes statistiques, 10 buts et 5 passes décisives en 31 matches.

En défense, Laporte ou Umtiti ?

Annoncé à Barcelone depuis plusieurs mercato, Aymeric Laporte est devenu l’une des références chez les défenseurs de Liga. Depuis quelques mois, le défenseur de 21 ans ne cesse de clamer son amour pour l’Equipe de France alors que la sélection espagnole lui fait les yeux doux. “Il n’y a qu’une chose qui compte pour moi, c’est l’équipe de France. Je ne pense qu’aux Bleus“, a confié à Téléfoot le défenseur de Bilbao. En l’absence de Kurt Zouma blessé et face aux prestations moyennes de Mamadou Sakho et d’Eliaquim Mangala, difficile d’imaginer Didier Deschamps se passer de Laporte.

Patron de la défense lyonnaise cette saison, Samuel Umtiti peine à trouver sa place dans le cœur et la liste de Didier Deschamps. Pourtant depuis deux ans, le défenseur de 22 ans fait partie des meilleurs défenseurs de Ligue 1. Le joueur d’origine camerounaise n’a jamais été appelé chez les A et part avec une longueur de retard sur ses concurrents (Mangala et Laporte).

Du côté des gardiens, il ne devrait pas y avoir de surprise, la hiérarchie étant parfaitement établie entre Lloris, Mandanda et Costil même si Aréola réalise une très bonne saison avec Villarreal. Pour voir une possible première surprise, rendez-vous dans quelques semaines lorsque Didier Deschamps dévoilera sa liste pour affronter les Pays-Bas et la Russie (25 et 29 mars).

Et retrouvez, comme tous les mois, le baromètre des Bleus pour l'Euro 2016.