Euro 2016 - Piotr Zielinski : la prochaine star polonaise ?

Commentaires()
Getty
Méconnu du grand public, Piotr Zielinski pourrait bien révéler son immense talent avec l'équipe polonaise.

Piotr Zielinski. Ce nom ne vous dit peut être pas grand chose pour le moment, mais ce joueur pourrait être l’une des révélations de cet Euro. Milieu de terrain relayeur créatif, il est l’une des surprises de l’année en Serie A. Auteur d’une très bonne saison avec Empoli, prêté par l’Udinese, il s’impose naturellement aux côtés de Krychowiak depuis plusieurs mois dans le 4-2-3-1 polonais. Un vrai talent qui aura la charge technique au milieu de terrain.

L’Udinese aurait déjà reçu deux offres de 12 millions d’euros pour Zielinski en provenance de Liverpool et de Naples. Jürgen Klopp voulait déjà le faire venir à l’époque sur les conseils de Blaszczykowski et dans une moindre mesure de Lewandowski. Klopp a fait le forcing pour signer le joueur avant le début de l’Euro mais la fin de son prêt tombant le 30 Juin, son transfert pourrait prendre un peu plus de temps que prévu. Il est clair que l’Udinese compte sur cet Euro pour faire monter sa cote sur le marché des transferts.

Les recruteurs seront à l'affût

Techniquement, Piotr Zielinski est un joueur doté d’une très bonne vision du jeu, d’une bonne technique de passe mais aussi d’une créativité naturelle très intéressante. Capable de faire la différence sur un  contrôle orienté ou une décision de passe entre les lignes, ce joueur devrait rapidement se rendre indispensable dans cette équipe de Pologne qui vise les quarts de finale. C’est un joueur très agréable à voir jouer.

Mentalement, il était un peu tendre, mais cette saison devrait lui permettre de franchir un cap. Son attitude sur le terrain sera scrutée par les recruteurs de clubs "tremplins" (Dortmund, Liverpool, Naples et l’Atletico particulièrement). Physiquement, il éprouve quelques difficultés lorsqu’on lui impose un certain défi. La puissance n’est pas non plus son point fort, mais sa capacité à répéter les efforts, son "coffre" comme les recruteurs aiment définir cette faculté, est un atout majeur pour une compétition d’un mois.

Enfin, il est important de souligner le fait que sa fraicheur lui permet de tenter beaucoup plus de choses et ses inspirations cette saison en Serie A ont souvent fait la différence notamment pour la si précieuse avant-dernière passe. Il manquait un vrai joueur à ce poste dans l’équipe de Pologne qui espère bien le voir saisir sa chance.

Scout, recruteur, analyste tactique et proche du PSG, Jonathan Beilin est l'invité spécial de Goal durant l'Euro 2016 pour vous dénicher les futures pépites du football européen.

Fermer