Espagne - Trois mois après la polémique, Julen Lopetegui "ne regrette rien"

Commentaires()
Getty Images
Deux jours avant le début du Mondial 2018, Julen Lopetegui, désormais au Real Madrid, avait été démis de ses fonctions de sélectionneur de la Roja.

Ancien sélectionneur de l'Espagne, devenu entraîneur du Real Madrid pour succéder à un certain Zinédine Zidane, triple vainqueur de la Ligue des Champions avec la Maison Blanche, Julen Lopetegui avait été démis de ses fonctions deux jours avant l'entrée en lice de la Roja lors de la Coupe du Monde en Russie, n'ayant pas informé sa Fédération de ses discussions avec Florentino Pérez, effectuées en parallèle de ses fonctions de sélectionneur. 

Vivement critiqué ces dernières semaines en Espagne, l'équipe championne du monde en 2010 ayant, de surcroit, été éliminée au stade des huitièmes de finale face au pays hôte, le principal intéressé, lui, a affirmé ne pas regretter sa décision... Bien au contraire. 

"Je reste un fervent supporter de l'équipe nationale, bien évidemment"

"J'ai pris une décision et je la prendrais à nouveau si je devais le faire. J'ai été honnête avec moi-même et je ne regrette rien. (...) Je ne ressens pas d'amertume lorsque je repense à la Roja car je suis très heureux d'être l'entraîneur du Real Madrid. Ici, j'ai de grands objectifs à réaliser et je me réjouis également de la nomination de Luis Enrique, je reste un fervent supporter de l'équipe nationale, bien évidemment", a-t-il expliqué sur les ondes de la radio espagnole Onda Cero, lui qui peut également se targuer d'avoir abandonné un bilan sans la moindre défaite en tête de la sélection espagnole. 

Julen Lopetegui Real Madrid

S'il ne jouit plus d'une importante cote de popularité en Espagne, il peut toutefois compter sur certains soutiens, de taille, à commencer par celui d'un autre entraîneur. "Je lui souhaite la meilleure chance possible. Je le connais depuis 21 ans, c'est un type bien et un grand coach. Moi, quand javais signé pour le Real, je venais juste remporter la Ligue des champions avec l'Inter Milan (en 2010, ndlr) et je pense pas que la décision de Lopetegui était moins professionnelle que la mienne", avait par exemple indiqué José Mourinho, pour nuancer quelque peu les nombreuses critiques à l'égard de Julen Lopetegui.

Prochain article:
PSG, Qatar Tour 2019 - Le carnet de bord des Parisiens, épisode 3
Prochain article:
L'Atletico Madrid sorti de la coupe
Prochain article:
AS Monaco - Jovetic de nouveau blessé
Prochain article:
Monaco - Henry : "L'arrivée d'un attaquant ? C'est plus qu'important"
Prochain article:
Monaco-Nice - Patrick Vieira n'a pas aimé l'arbitrage
Fermer