Espagne - Les joueurs rendent hommage à Luis Enrique après la victoire à Malte

Denis Doyle

L'Espagne est allée s'imposer à Malte ce mardi soir (2-0). Une victoire avant tout marquée par l'absence sur le banc du sélectionneur espagnol; Luis Enrique, pour "raisons familiales majeures", selon la fédération espagnole de football. Son adjoint, Robert Moreno ainsi que plusieurs joueurs ont tenu à lui envoyer un message de soutien à l'issue de la rencontre.

"C'est le pire jour de ma carrière", a admis celui qui était déjà l'adjoint d'Enrique à la Roma et à Vigo. "Nous avons essayé de faire en sorte que tout aille bien et nous lui avons envoyé toute notre force. Les gens m'ont félicité mais il n'y a rien à célébrer. C'est une situation qui n'aurait jamais dû arriver. Mais connaissant Luis Enrique nous devions être le plus professionnels possible et essayer de transmettre le message qu'il aurait transmis. Je n'étais pas Robert Moreno, j'étais le représentant de Luis Enrique."

L'article continue ci-dessous

Plusieurs joueurs de la Roja, dont le capitaine, Sergio Ramos, se sont également exprimés. "C'est une situation compliquée qui a touché l'équipe bien que ce soit un problème personnel de l'entraîneur. On dédie ce match à lui et à sa famille. Ce n'était pas facile. Le point positif, ce sont les 3 points. On a fait ce qu'on devait faire. En sélection, on est une famille, on ressent les problèmes personnels comme si c'étaient les nôtres. Ce fut un jour difficile. On espère que la situation va s'améliorer et qu'il sera avec nous en juin", a déclaré le défenseur du Real Madrid.

"Nous voulons toujours gagner tous les matches mais aujourd'hui nous avions une motivation supplémentaire, on voulait gagner pour notre coach, que nous soutenons jusqu'au bout", a quant à lui dit le double buteur du soir, Alvaro Morata. Enfin, même son de cloche pour le milieu de terrain Iker Muniain : "C'était un match difficile. Nous dédions cette victoire au patron et à sa famille, nous avons fait au mieux et c'est pour lui."

L'Espagne a donc remporté ses deux premiers matches dans ces éliminatoires, après sa victoire inaugurale contre la Norvège (2-1).