Espagne - Julen Lopetegui menacé de son poste de sélectionneur après avoir signé en faveur du Real Madrid ?

Commentaires
D'après Marca, le prochain entraîneur madrilène est sur un siège éjectable à deux jours de l'entrée en lice de la Roja face au Portugal au Mondial.

Annoncé à la surprise générale pour succéder à Zinédine Zidane sur le banc du Real Madrid la saison prochaine, Julen Lopetegui doit avant tout ramener la Roja sur le toit du monde en Russie. Avec cette signature inattendue, le contexte autour de la sélection espagnole pourrait être plus pesant que prévu.

Selon Marca, le président de la fédération espagnole Luis Rubiales n'aurait pas du tout apprécié que l'ancien entraîneur de Porto signe en faveur des Merengue, alors qu'il était sous contrat jusqu'en 2020. Une forme de "trahison" pour le principal dirigeant du ballon rond ibérique.

Premier match dans deux jours : le choc face au Portugal

Un retournement de situation qui pourrait même entraîner le pire scénario possible pour les champions du monde 2010 : la mise à l'écart de Lopetegui, à seulement deux jours de son premier match, dans le Groupe B, face au Portugal (20 heures). Rien n'est encore acté cependant et l'on imagine bien les joueurs de la Roja mettrent leur veto en cas de départ précoce de leur sélectionneur.

L'article continue ci-dessous

Julen Lopetegui Spain

Entraîneur des Espoirs puis de Porto, le technicien de 51 ans avait repris en main la Roja au lendemain d'un Euro 2016 raté en France (défaite en huitièmes de finale face à l'Italie). Après une campagne de qualifications réussie, il a redonné un nouvelle identité et un peu plus de sérénité à cette sélection qui se présente en Russie avec l'étiquette du favori, comme le Brésil et l'Allemagne.

 

Prochain article:
France-Allemagne (2-1) - Antoine Griezmann, le couteau suisse récompensé
Prochain article:
Allemagne - Six défaites concédées en une année civile, triste record
Prochain article:
Equipe de France - Didier Deschamps : "Mes joueurs ne lâchent rien"
Prochain article:
France-Allemagne, Joachim Löw : "On aurait mérité de gagner"
Prochain article:
France-Allemagne 2-1 - Griezmann, Varane et toutes les réactions en zone mixte
Fermer