News Résultats en direct
France vs Australie

Équipe de France - Thomas Lemar : "Je ne suis concentré que sur la Coupe du monde"

16:39 UTC+2 05/06/2018
Thomas Lemar France
Thomas Lemar a balayé l'actualité des Bleus et hiérarchisé ses priorités. Pour le moment, le milieu offensif de l'AS Monaco n'aborde pas son avenir.

Après une saison contrastée, Thomas Lemar aborde la Coupe du monde avec détermination. Le milieu de l'AS Monaco s'est présenté devant la presse ce mardi, juste après avoir rencontré le Président de la République Emmanuel Macron avec ses coéquipiers. Calme, comme à son habitude, il a livré ses impressions et annoncé ses objectifs avec les Bleus.

Qu’est-ce que cela vous a fait de rencontrer le président de la République ?

C’est un honneur et une fierté. Il nous a dit de faire simple, d’être naturel, d’avoir confiance en nous. Il nous a dit qu’on était soutenu par le peuple français et qu’il fallait qu’on donne le maximum sur cette compétition.

Il vous a également demandé de ramener une seconde étoile. Est-ce que cela ne vous rajoute pas trop de pression ?

Non je ne pense pas qu’on ait la pression. Une coupe du monde est un grand enjeu et on sait ce qui nous attend.

Vous restez sur une saison moins aboutie que celle de l’année dernière, Didier Deschamps vous en a-t-il parlé ?

Non pas du tout.

Paul Pogba doit-il selon vous être le leader de cette équipe de France ?

Je ne sais pas, on a une équipe qui est assez jeune avec beaucoup d’anciens qui nous aide à être performants. Paul est assez extraordinaire dans son jeu donc il peut être un leader au même titre que d’autres.

Quelle est l’identité de jeu de l’équipe de France qui est parfois difficile à définir de l’extérieur ?

C’est le coach qui nous connaît aussi parfaitement. Il sait s’adapter par rapport aux joueurs qu’il y a sur le terrain et ça nous aide beaucoup.

Que pensez-vous de l’évolution de Kylian Mbappé depuis son départ de Monaco ?

Il a d’énormes qualité de vitesse et technique. Si on le laisse prendre de la vitesse c’est quasiment impossible de l‘arrêter. Au PSG, il a aussi beaucoup progressé sur ça en jouant avec de grands joueurs.

Votre avenir sera-t-il réglé avant le début de la compétition ?

Ce n’est pas du tout d’actualité, je ne suis concentré que sur la sélection et la Coupe du monde. Tout ce qui n’est pas d’actualité, ça ne m’intéresse pas pour le moment.

Avez-vous été impressionné par le retour de Benjamin Mendy ?

Oui parce que ce qu’il a eu ce n’est pas une petite blessure. On connaît sa morphologie physique, c’est un travailleur, un bosseur et il a tout fait pour se remettre dans de bonnes conditions. Il est important dans le groupe parce qu’il détend l’atmosphère et ça fait du bien.

Quelles sont les différences entre Lucas Hernandez et Benjamin Mendy au poste de latéral gauche ?

Je pense qu’il n’y en a pas de grosses. Ils n’ont pas tous les deux le même profil mais ça se joue à quelques détails. Je pense que Ben est un peu plus offensif et que Lucas l’est un peu moins. On a vu contre l’Italie que dès qu’il monte ça pouvait faire mal. Les deux sont très bons défensivement.