Équipe de France - Pour la rentrée des champions du monde, Clairefontaine a accueilli ses héros

Commentaires()
Getty
De retour à Clairefontaine, les Bleus ont fait leur rentrée dans une ambiance festive. Autographes, sourires et premiers ballons étaient au programme.

"Je ne sais pas si faire sa rentrée en tant que champion du monde est plus simple mais c'est plus agréable", souriait Didier Deschamps en conférence de presse. Détendue, souriante, chambreuse... le champ lexical de l'allégresse pourrait s'étendre à bien d'autres synonymes pour décrire l'ambiance dans laquelle les champions du monde ont effectué ce lundi leur rentrée des classes à Clairefontaine. Sur le chemin entre le château et le terrain d'entraînement, plusieurs scènes ont témoigné de la joie des retrouvailles, un mois et demi après l'exploit de Moscou. Un arrosage sur un attaché de presse qui assistait à l'entraînement des Espoirs sur un terrain avoisinant, une troupe bienheureuse au sein de laquelle Blaise Matuidi, accoudé sur Benjamin Pavard, chantait en riant le chant à la gloire du joueur de Stuttgart. 

Arrivés sur le stade Pibarot pour une séance d'autographes d'une vingtaine de minutes, les Bleus ont profité des quelques 250 supporters venus à leur rencontre avant de rejoindre la pelouse. Avant les premières consignes de Didier Deschamps et de son staff, un groupe de 11 joueurs dont Antoine Griezmann, Paul Pogba ou Raphaël Varane se sont dirigés vers les soins dans une voiturette dédiée. En retrait, Blaise Matuidi a bien essayé de rattraper le véhicule sur lequel Presnel Kimpembe feignait de mettre quelques coups de pieds pour signifier à son ancien coéquipier du PSG qu'il ferait bien la route à pied. 

Clairefontaine

Pour ceux restés sur la pelouse, les choses étaient devenues un peu plus sérieuses au son des "change de direction!" et des "top, top" lancés par Guy Stéphan. Quelques exercices d'échauffement avec ballon sous le clapping des supporters guidés par un kapo improvisé debout dans la tribune. Un entraînement léger avec situations ludiques comme des un contre un ou deux contre deux lors desquels Nabil Fekir a notamment pu se distinguer. 

L'article continue ci-dessous

Un traditionnel exercice de frappes pour terminer avant quelques étirements et la décontraction de retour sur les visages des joueurs. Un premier jour tranquille, somme toute, comme un lundi à Clairefontaine. Le premier jour du premier rassemblement des champions du monde qui remettront le bleu de chauffe dès jeudi à Munich face à l'Allemagne. "C'est très agréable mais faisons en sorte que ce le soit aussi jeudi et dimanche", reprenait Didier Deschamps devant la presse, déjà en partie tournée vers les nouvelles échéances et l'entrée en lice des Bleus dans la Ligue des Nations. 

Julien Quelen, à Clairefontaine. 

Prochain article:
PSG : "réactivation douloureuse" de la blessure de l'an passé pour Neymar
Prochain article:
PSG, Tuchel : "Neymar ? On doit protéger les joueurs"
Prochain article:
OFFICIEL : Yoann Gourcuff quitte Dijon
Prochain article:
Coupe du Roi : Séville fait tomber le Barça grâce à Ben Yedder
Prochain article:
Thiago Silva, Marquinhos...Les réactions après PSG-Strasbourg (2-0)
Fermer