Équipe de France, Nasri : "Benzema ? Ses origines ont pesé"

Commentaires()
Getty Images
Samir Nasri a affirmé dans le Canal Football Club ce dimanche soir que les origines de Karim Benzema influencent sa situation en Bleu.

Au micro du Canal Football Club, Samir Nasri est revenu sur l’absence de Karim Benzema en équipe de France depuis l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena. Pour lui, pas de doutes. Les origines du buteur du Real Madrid jouent un rôle dans sa situation actuelle en équipe de France. Une situation que Nasri déplore et trouve "injuste" et bête".

Hakimi, Ödegaard, Vinicius Jr... Ils prendront bientôt le pouvoir au Real Madrid

"Si ses origines ont pesé ? Bien sur... C'est clair, je l'ai vécu aussi, je peux dire la même chose. Hatem (Ben Arfa, ndlr) l'a vécu aussi, la saison qu'il fait à Nice, il doit être à l'Euro, je suis désolé (...) Si on écoute le Président Le Graet, lui est ouvert à ce qu’il revienne. Si Mathieu Valbuena était toujours en haut de l’affiche, et qu’il venait en Equipe de France et que l’on ne sélectionne pas Benzema, ok. Parce que l’histoire est entre les deux, et qu’il faut faire un choix, et que l’autre c’est la victime, ok, dans ce cas là oui. Mais aujourd’hui Mathieu Valbuena n’est plus dans l’actualité de l’équipe de France, pourquoi Karim ne reviendrait pas ?", a notamment estimé Nasri.

L'ancien joueur de l'OM regrette que les Bleus se privent d'un grand joueur et imagine à quoi pourrait ressembler l'attaque tricolore en cas de retour de Benzema : "Je suis désolé pour lui parce qu'il a vraiment envie de revenir jouer en équipe de France, c'est vraiment injuste ce qui lui arrive. (...) C'est assez bête de se passer d'un joueur comme ça, tu peux avoir une attaque M'Bappé, Benzema, Griezmann, Dembélé... c'est une bêtise pour moi (...) Ce n'est pas une question de valeur sportive, ce n'est pas vrai, ce n'est pas possible", ajoute encore Nasri.

Pour rappel, dans un entretien accordé au média madrilène Marca en juin 2016, Benzema avait tenu le même discours que Nasri : "Deschamps a cédé sous la pression d'une partie raciste de la France (...) La France va se rendre compte qu'elle a été injuste avec moi", avait-il tonné, évoquant son absence de l'Euro 2016, qui s'était déroulé en France.

Prochain article:
Diego Maradona croise les doigts pour Emiliano Sala : "J'espère qu'on le retrouvera vivant"
Prochain article:
OM, les dessous de l'arrivée de Mario Balotelli
Prochain article:
David Silva, la légende discrète de Manchester City
Prochain article:
Lille, Christophe Galtier remonté après la victoire contre Sète
Prochain article:
Dates, stades, billets, tirage : tout savoir sur la Copa America 2019
Fermer