News Résultats en direct
Hugo Lloris

Equipe de France, Hugo Lloris : "On est tous unis"

17:58 UTC+2 18/06/2016
Hugo Lloris Dimitri Payet Olivier Giroud France Albania UEFA Euro 2016 15062016
Pour Hugo Lloris, le match face à la Suisse ne doit pas être pris à la légère pour l'équipe de France qui a l'ambition de finir première pour s'ouvrir le tableau final.

Si Didier Deschamps effectue un turnover pour le dernier match de poules face à la Suisse, cela ne concernera pas Hugo Lloris. Le capitaine de l'équipe de France gardera bien les buts face à la Nati et entends bien les protéger au maximum. Avec une victoire, la France serait assurée de la première place du groupe A et s'ouvrirait un tableau favorable pour la suite de la compétition.

Vous attendez-vous à plus souffrir face à la Suisse que lors des deux prremières rencontres ?

Hugo Lloris : On s'attend à une confrontation différente par rapport aux deux premiers matches où les équipes nous attendaient. Cela risque d'être un match plus plaisant à jouer et plus ouvert car les Suisses aiment jouer au ballon.

Comment sentez-vous le groupe au bout de deux matches ?

Le plus important c'est que les 23 joueurs sont concernés. On a pu le constater lors de la célébration des buts, on est tous unis. L'objectif c'est de gagner ce match, même s'il y a une question de fraîcheur physique autour de cette rencontre. 

Avec le recul, ne pensez-vous pas que les critiques ont été très dures envers Pogba et Griezmann ?

C'est normal qu'il y ait des attentes envers ces deux joueurs. Après, la compétition est très longue et de mon côté je crois que les grands joueurs se font attendre pour les moments importants. Antoine a marqué contre l'Albanie, Paul a montré beaucoup plus de caractère. Le plus important, c'est de rentrer dans le collectif. 

Les Bleus n'ont jamais perdu contre la Suisse en compétition, est-ce un avantage ?

Les années avancent, les contextes changent et chaque match a sa propre histoire même si on les a joués dernièrement au Brésil. C'est une autre compétition, il y a de l'enjeu pour les deux équipes. On va essayer d'ajouter la manière cette fois-ci par rapport aux deux premiers matches.

Il y a quatre ans vous aviez perdu contre la Suède lors du 3e match, est-ce que ce souvenir a été évoqué ?

C'était un groupe différent à l'époque. On était pas dans une situation plus favorable puisqu'on avait 4 points. On était tombé face à une solide équipe de Suède et on avait perdu un peu à cause de nous. Mais comme je l'ai dit, les compétitions sont différentes et la dynamique est différente aussi en ce moment.

Le terrain n'est pas dans son meilleur état, est-ce que cela vous inquiète ?

C'est surprenant en général, il n'y a pas qu'à Lille. Cela ne va pas nous changer du Vélodrome où l'état du terrain était difficile. On est des joueurs professionnels et on doit s'adapter en toutes circonstances.

Loïc Tanzi, à Lille

Les journalistes de Goal sont équipés avec le Samsung Galaxy S7 et Gear 360